Partage de la parole, empathie et mixité en réunion

On en parle ou on tranche ?

Merci à Caroline qui m’a envoyé le lien de ce billet écrit par Ingrid Falquy dans Cadremploi du 30 janvier dernier : Une équipe sans leader serait plus performante.

Il y a presque un an, j’avais publié un post sur l’halocratie, cette nouvelle forme de gouvernance qui a pour objet de sortir du management pyramidal pour passer à un système d’autorité distribué.
Du coup, ce billet me donne l’occasion de revenir sur ce sujet qui m’est cher, car il ouvre la voie à l’intelligence collective, au travail collaboratif, à la transformation numérique des organisations.
C’est le développement d’un travail en mode projet qui aplatit naturellement les hiérarchies.

Best of : 22 heures en réunion par semaine… Quel gaspillage !

Changez de modèle… et passez à la réunion2.0, ne tardez pas…

J’ai bu du petit lait en découvrant cet article du Monde d’Annie Kahn intitulé « Temps perdu, Temps retrouvé » :

« Selon le Conseil national américain des statistiques, onze millions de réunions ont lieu tous les jours aux Etats-Unis,

Meetings* au Canada (suite)

Comme un indien à Montréal

Comme évoqué dans mon précédent  billet, je reviens sur ma semaine passée à Montréal.
Je suis parti avec une douzaine d’entreprises françaises de technologie logicielle dans le cadre d’une mission à l’exportation organisée par UBIFRANCE et la CCIP.

Mon objectif était double : valider l’appétit des Canadiens pour Meetings* et l’intérêt de passer par le Canada pour « apprendre le marché nord américain » avant de nous y déployer.

Du crowdsourcing dans vos réunions

Comment utiliser créativité, intelligence et savoir-faire du grand nombre

Selon une étude du cabinet McKinsey sur la « santé organisationnelle » des entreprises menées sur quelques 600 entreprises et 765 000 employés, les employés n’ont pas une idée claire de l’orientation stratégique souhaitée par leur entreprise.
Or c’est un facteur clé de la performance financière.

Marketing 3.0, l’incontournable évolution

consolidation, personnalisation, partage, recherche sémantique, marketing en réseau, ...

Selon Samuel Mayol, l’apparition du Marketing 3.0 est inévitable.
Il est chercheur & professeur à l’ICD (Groupe IGS) et vient de publier « le marketing 3.0 » aux éditions Dunod.

Tout cela va vite…
La première version du web baptisée « Web 1.0 » était peu collaborative, plutôt faite de « sites vitrines ».
En 2003, l’expression « Web 2.0 » a désigné des sites permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de commencer à interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, dans le « Cloud », à la fois avec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Web social.

Meetings* dans les syndicats professionnels : Syntec Numérique

''Meetings* : je crois que je n’imaginerais pas m’en passer aujourd’hui !''

Bonjour Laurent, peux-tu nous présenter brièvement le Syntec ?
Syntec Numerique est la chambre professionnelle regroupant et représentant les Sociétés de services informatiques, les éditeurs, les acteurs du conseil en technologie et d’autres entreprises présentes dans les métiers de l’internet, des infrastructures…. Soit 1 200 entreprises avec 25 grandes, 75 ETI, 750 PME et 250 de croissance.
Le syndicat traite de multiples sujets et organise de nombreux événements avec son équipe de 16 permanents.

Meetings* dans les écoles : Groupe IGS

''Meetings* vient jouer un rôle novateur et prépondérant en ''modernisant'' de manière très efficace la façon de gérer le quotidien''

Bonjour Christian, peux tu nous parler du projet que tu animes à l’IGS ?
Suite à plusieurs tentatives de redémarrage de la Junior Conseil IGS, le directeur de l’une des écoles du groupe, à savoir l’ICD (dirigée par Erwan Poiraud), a pensé qu’il serait intéressant de développer ce projet en partenariat avec une société de conseil. En début d’année 2012, la Junior Conseil avait en effet besoin d’une « locomotive » lui donnant l’impulsion nécessaire à un redémarrage professionnel. Sachant que le groupe a une forte vocation à l’International, c’est tout naturellement vers International Boost que le choix s’est porté.

1 2 3 4 7