Pensez-vous que votre cerveau est évolutif ? Faudrait mieux !
Pensez-vous que votre cerveau est évolutif ? Faudrait mieux !

Votre Intelligence Peut Grandir… Si Vous Le Croyez !

Merci à Laurent – Directeur de l’Innovation dans une grande entreprise – pour sa critique bienveillante sur le billet de la semaine dernière Le Perfectionniste et le Débrouillard Apprenant : « D’habitude je trouve vos chroniques assez pertinentes, en plus d’être…

La Malédiction du Créatif : idée, fatuité interne, indifférence, idée, fatuité interne, indifférence, Zzz...
La Malédiction du Créatif : idée, fatuité interne, indifférence, idée, fatuité interne, indifférence, Zzz...

Le Cycle Maudit de l’Inaccomplissement

En chacun de nous sommeille un artiste.
Mais les artistes doivent tous surmonter une malédiction.
La différence entre l’artiste éveillé et l’artiste endormi c’est une spirale négative, un cycle maudit pour ne pas faire, pour ne pas produire.

Après la réflexion de la semaine dernière sur la contresociété, je vous propose ce contrepied sur la productivité créative,.
Il est illustré par le Cycle de l’Inaccomplissement grâce à Todd Brison qui vient de publier un kindle book intitulé : The Creative’s Curse. ( La Malédiction du Créatif)
Dans son livre, il ne nous propose pas d’expurger cette malédiction, mais d’apprendre à vivre avec elle.
Il pose quelques questions pas inintéressantes à l’heure où on a plutôt l’impression de sauter en vrac dans le  train du changement lancé à grande vitesse, plutôt que de piloter la locomotive (histoire de rester collé à l’actualité 😉 :

"Quelqu'un de génial qui fait des trucs super !" Ce serait pas un peu vous, ça ?
"Quelqu'un de génial qui fait des trucs super !" Ce serait pas un peu vous, ça ?

Les gens n’achètent pas un produit mais une meilleure version d’eux-mêmes

Les gens n’achètent pas un produit mais une meilleure version d’eux-mêmes

j’aime bien cette affirmation qui est un grand classique du monde des startups et de l’innovation.
Vous l’avez sans doute lue ou entendue, ici ou là, et puis probablement comme souvent, vite lue, vite oubliée.

Pourtant, elle s’applique à tellement de contextes et de projets que j’avais envie de revenir sur cette idée.

La recherche de la meilleure version de nous-mêmes n’est-elle pas quelque part fondamentalement une quête du bonheur ?

Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir
Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir

Best Of : La Réunion Pomodoro pour ne plus être dans le rouge

C’est la reprise et le dernier Best Of de l’été.
Ce sujet très sérieux a pour objectif de vous aider à reprendre tout en douceur pour ne plus vous mettre dans le rouge.

Pour les meilleurs d’entre nous – dont vous êtes sans aucun doute – notre tendance naturelle est de vouloir toujours améliorer notre production.
Alors on grignote toujours et encore sur les temps de pause, on allonge la journée de travail, on gratte de tout côté.
Pour les machines, c’est simple : on améliore leur vitesse et elles deviennent plus performantes chaque jour.
Mais pour nous ? C’est sans doute contre-intuitif, mais toutes les études montrent que cette stratégie est contre productive.
Il y a une solution toute simple pour améliorer votre productivité et votre concentration, éviter le burnout, confirmée par de nombreux travaux de recherche : FAITES DES PAUSES !

Parfois, on a vraiment envie de passer à autre chose, d'un vrai changement.
Parfois, on a vraiment envie de passer à autre chose, d'un vrai changement.

Best Of : Le changement : Faites sortir vos réunions de la bouteille à mouche – Partie 3

C’est le temps du Best Of de l’été, avec une sélection de posts à lire ou relire.
On m’a dit que notre série de posts sur le Changement serait idéale à relire pendant l’été, Et hop, voilà l’avant dernier épisode !

Qu’y a-t-il dans l’ADN de la réunion qui en fait un sujet éternel ?
Pourquoi boucle-t-on sur le Yakafaucon ? Pourquoi en réunion, pratique-t-on un sport individuel au lieu d’un sport collectif ? Est-ce parce que la transformation digitale de la réunion en est à ses prémisses ? Pas que…
Dans les deux premières parties, grâce à la lecture de Paul Watzlawick, nous avons exploré les changements de type 1 qui produisent l’effet inverse du but recherché puis les terribles simplifications et paradoxes qui polluent les interactions de nos réunions.
Passons maintenant aux solutions pour « sortir de la bouteille à mouche », comme nous le dit si joliment Paul Watzlawick.
Si ses recherches sont basées sur son expérience dans le domaine de la psychothérapie, il nous dit que ses méthodes sont applicables dans la plupart des domaines de l’interaction humaine.
Ça tombe bien ! Notre dada à nous, c’est la réunion et c’est un extraordinaire terrain d’intéractions !

Changement de type 2 - L’art du rangement d’Ursus Wehrli est inspirant : réunion ratée à gauche, réunion réussie avec notes, plan d'action et ordre du jour à droite
Changement de type 2 - L’art du rangement d’Ursus Wehrli est inspirant : réunion ratée à gauche, réunion réussie avec notes, plan d'action et ordre du jour à droite

Best Of : Le changement, le paradoxe qui mine vos réunions – partie 1

C’est le temps du Best Of de l’été, avec une sélection de posts à lire ou relire.
On m’a dit que notre série de posts sur le Changement serait idéale à relire pendant l’été, profitez…

Qu’y a-t-il dans l’ADN de la réunion qui en fait un sujet éternel ?
Quelle intéressante question posée par Laurent GS, un de nos fidèles lecteurs… Il nous suggère la lecture de Paul Watzlawick (essais : Changements – Paradoxes et psychothérapie) et m’a vraiment mis l’eau à la bouche avec cette conclusion : « Quand un problème dure, c’est la solution qui est le problème. » . Paul Watzlawick est l’une des personnalités marquantes de l’Ecole de Palo Alto et du Mental Research Institute en Californie .

Comment le changement apparaît-il spontanément et comment peut-il être provoqué ?

Très mauvaise idée de lire du Hawking avant de dormir...
Très mauvaise idée de lire du Hawking avant de dormir...

Best Of : Vos Réunions sont Quantiques

C’est le temps du Best Of de l’été, avec une sélection de posts à lire ou relire.

Rien de tel pour ouvrir le bal de l’été que ce sujet intriguant et inspirant : « on pense tous quantique, une révolution pour les neurosciences » ont écrit  Mathilde Fontez et Hervé Poirier dans un article de Sciences & Vies.
De récentes expériences prouvent que quand nous pensons, hésitons, raisonnons, décidons, nous n’appliquons pas une logique classique mais une logique quantique.
Nos états d’esprits, comme ceux des atomes, « répondent à une logique biscornue, où les choses ne sont plus parfaitement définies mais intriquées, ubiques, oscillantes et superposées ».
C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, quatre phénomènes différencient la logique quantique de la logique classique :

C'est où la Réunion ? Ya que des humains, on ferait mieux d'y aller !
C'est où la Réunion ? Ya que des humains, on ferait mieux d'y aller !

Sujet du Bac : Se Réunir Moins est-ce Mieux ?

Après notre  dernier post sur le Lean Meeting et le gaspillage, ce sujet du bac de philo 2016 tombe à pic : « Travailler moins est-ce vivre mieux ? »
Comme par le passé, je me propose de hacker ce sujet pour le transformer en : «  Se réunir moins est-ce mieux ? »

Dans cette question élémentaire, on trouve une opposition souvent réductrice entre quantité et qualité.
D’autre part, dans l’idée de se réunir, il y est aussi question de lien social, de production collective, de plaisir collaboratif.

Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir
Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir

La Réunion Pomodoro pour ne plus être dans le rouge

C’est le money time avant les vacances d’été. Et oui, faut bosser dur.
De toute façon, pour les meilleurs d’entre nous – dont vous êtes sans aucun doute – notre tendance naturelle est de vouloir toujours améliorer notre production.
Alors on grignote toujours et encore sur les temps de pause, on allonge la journée de travail, on gratte de tout côté.
Pour les machines, c’est simple : on améliore leur vitesse et elles deviennent plus performantes chaque jour.
Mais pour nous ? C’est sans doute contre-intuitif, mais toutes les études montrent que cette stratégie est contre productive.
Il y a une solution toute simple pour améliorer votre productivité et votre concentration, éviter le burnout, confirmée par de nombreux travaux de recherche : FAITES DES PAUSES !

Les grands leaders n'ont pas honte de se sentir coupables, et vous ?
Les grands leaders n'ont pas honte de se sentir coupables, et vous ?

Se Sentir Coupable, Signe de Leadership

Avoir le sentiment de culpabilité est un meilleur marqueur de leadership qu’être extraverti. Étonnant, non ?
Becky Schaumberg, Francis Flynn, Paul E. Holden, chercheurs à Stanford ont établi cette corrélation dans cet article, en conclusion de trois études.

Pas vraiment en phase avec les stéréotypes du moment, et pourtant, comme souvent à posteriori, cela sonne comme une évidence.
Pour la plupart d’entre nous, le leader typique est quelqu’un de sociable et optimiste. Mais ces chercheurs ouvrent une brèche dans ce stéréotype, révélant la tendance à se sentir coupable comme un signe inattendu annonciateur de leadership : « Les gens sujets à culpabilité ont tendance à se sentir fortement responsables des autres et de ce fait, les autres les perçoivent comme des leaders ».

1 2 3 6