MyMeetings à SXSW Austin (USA) en 2010 : depuis, on n'a pas chômé... Et ça c'est carrément grisant !
MyMeetings à SXSW Austin (USA) en 2010 : depuis, on n'a pas chômé... Et ça c'est carrément grisant !

Best Of : « Buller n’est pas péché », à une condition

Nous assistons à l’émergence de nouveaux modes de vie, de consommation, de travail qui modifient notre quête individuelle de liberté et de bien être.

Cet été, reprise d’une petite sélection de billets parus depuis les débuts du Blog…
Comment buller du lundi au vendredi quand on travaille, le secret était jalousement gardé, on vous le livre…

J’ai adoré le billet d’humeur de Jacques-Charles FLANDIN, Président de XMP (réseau des Business Angels des Grandes Ecoles) : « …Lorsque je reçois une information le lundi qui est démentie le mercredi puis confirmée le vendredi, je fais ce que l’on m’a appris pendant mon service militaire : je reçois l’ordre puis j’attends le contre ordre et en attendant : je bulle. »
C’est un peu l’ambiance du moment, non ? Et pourtant, il y a une autre lecture de ce qui est en train de se passer.

Nous assistons à l’émergence de nouveaux modes de vie, de consommation, de travail qui modifient progressivement notre quête individuelle de liberté et de bien être.
Ce qui est sympa, c’est que l’essentiel est encore à venir. Ce qui nous reste à faire est tellement passionnant… sans fin, et ça, c’est carrément grisant !

« Buller n’est pas péché », à une condition


MyMeetings à SXSW Austin (USA) en 2010 : depuis, on n’a pas chômé…
Et ça c’est carrément grisant !

Pour bien démarrer ce mois, j’ai adoré le billet d’humeur de Jacques-Charles FLANDIN, Président de XMP (réseau des Business Angels des Grandes Ecoles) : « …Lorsque je reçois une information le lundi qui est démentie le mercredi puis confirmée le vendredi, je fais ce que l’on m’a appris pendant mon service militaire : je reçois l’ordre puis j’attends le contre ordre et en attendant : je bulle. »
C’est un peu l’ambiance du moment, non ? Et pourtant, il y a une autre lecture de ce qui est en train de se passer.

Nous assistons à l’émergence de nouveaux modes de vie, de consommation, de travail qui modifient progressivement notre quête individuelle de liberté et de bien être.
Ce qui est sympa, c’est que l’essentiel est encore à venir. Ce qui nous reste à faire est tellement passionnant… sans fin, et ça, c’est carrément grisant !

Tennis et Réunion


Séquence jubilatoire : jeu, set et match

En plein Roland Garros, non sans humour, Stephen, utilisateur expérimenté de Meetings*, m’a mis au défi de trouver une analogie entre le tennis et la réunion.

Il avait bien apprécié celle relative au rugby : « la réunion est un sport collectif généralement pratiqué comme un sport individuel », que nous avons plutôt bien exploitée  : la réunion, un terrain de sport ?, Meetings* dans l’avion Auckland Paris, Meetings* in EdenPark, good-game amis anglais… et qui raisonne dorénavant dans la tête de la plupart de nos utilisateurs.
Certes, le Tennis est un sport individuel, alors que la réunion est un sport collectif.

L’art de la réunion Franco-Allemande à l’heure de la crise Européenne

Le 2 décembre sur BFM, Nicolas Mottis professeur à l’Essec était invité pour parler de Management, et en particulier de la « fameuse comparaison franco-allemande qui nous obsède tant », dixit Stéphane Soumier, qui lance ainsi  le sujet : « vous avez la…

1 2