Superbe illustration d'Antoine Corbineau qui traduit la complexité du sujet

Quelques Principes pour Changer Vos Réunions

On attaque le dernier trimestre 2017 et le sujet « Comment rendre ses réunions plus efficaces » est toujours bien présent.
Il s’est invité chez le NY Times qui publie un excellent condensé d’Adam Bryant, de ce qu’il faut faire ABSOLUMENT pour améliorer ses réunions.
Ça fait trop longtemps que je n’ai pas fait une piqûre de rappel sur ce blog, dont acte.

Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !

Best of : Le multitâche tue votre cerveau et engendre le chaos réunion

C’est le temps du parcours de l’été…
Je vous ai concocté un petit parcours pour cet été.
Temps du lire ou relire tranquille.
Découverte pour les uns, révision pour les autres.

Vous avez bien bossé pour trouver vos neuf intelligences, où est logé votre bonheur et vous avez suffisamment ralenti…
Oh miracle ! Vous avez décidé de développer votre idée à la rentrée.
Vous n’avez pas oublié que le monde est devenu horizontal et vous-même un Individu Relationnel.
Vous avez bien intégré que la réussite, c’est 80% d’exécution et prenez garde à la perfection.

Vous êtes chaud bouillant, dans les starting blocs. Alors gare à la surchauffe !

Si la perfection peut-être un but, ce n'est que rarement le chemin. Alors, débrouillez vous...

Best of : Le Perfectionniste et le Débrouillard Apprenant

C’est le temps du parcours de l’été…
Je vous ai concocté un petit parcours pour cet été.
Temps du lire ou relire tranquille.
Découverte pour les uns, révision pour les autres.

Vous avez bien bossé pour trouver vos neuf intelligences, où est logé votre bonheur et vous avez suffisamment ralenti…
Oh miracle ! Vous avez décidé de développer votre idée à la rentrée.
Vous n’avez pas oublié que le monde est devenu horizontal et êtes devenu un Individu Relationnel.

La réussite, c’est 80% d’exécution. Alors gare à la perfection !

Dans Barbe Bleue en Réunion, à « Anne, ma sœur Anne, ne vois tu rien venir ? » Charles Perrault aurait fait répondre : « Je ne vois que les réunions qui réunionitent et les actions qui se délitent… »

Je Me Barbe (Bleue) en Réunion

Vous êtes nombreux à m’avoir alerté sur cette publication d’une énième étude sur le thème de la productivité des  Réunions dans Les Echos et La Tribune du 6 juin dernier. Je ne pouvais donc vous épargner cette piqûre de rappel…

"Ma femme m'a dit que je devrais regarder de plus près la Réunion Digitale"

La Réunion Digitale Vue Par Le Lieutenant Columbo

Cette semaine, beaucoup d’hésitation pour écrire ce post, envahi par une sorte de mélancolie Lamartinienne… « Ô temps ! suspends ton vol », ma plume aussi a bien failli le faire. Est-ce parce que nous sommes à l’aube du grand choix de notre…

Si la perfection peut-être un but, ce n'est que rarement le chemin. Alors, débrouillez vous...

Le Perfectionniste et le Débrouillard Apprenant

Le Perfectionnisme peut détruire votre productivité.

Après le cycle maudit de l’inaccomplissement, cette imperfection qui ronge le créatif, je ne pouvais échapper à cette réflexion sur cette autre quête du graal :  le Perfectionnisme avec un grand P.

Êtes-vous souvent inquiet de n’avoir pas assez bien fait ? Avez-vous du mal à admettre vos erreurs ? Culpabilisez-vous chaque fois que vous vous rappelez vous être planté ? Vous sentez-vous plus bas que terre quand on vous le rappelle ?
Si oui, vous êtes en danger.

Le Perfectionnisme avec un grand P, c’est la face obscure du désir de s’améliorer, de se perfectionner pour faire mieux.
Dans « faire mieux » il y a justement le verbe « faire ». Quand il est absent, c’est là le problème. Il n’y a plus que le « mieux » et le mieux est l’ennemi du…

"Quelqu'un de génial qui fait des trucs super !" Ce serait pas un peu vous, ça ?

Les gens n’achètent pas un produit mais une meilleure version d’eux-mêmes

Les gens n’achètent pas un produit mais une meilleure version d’eux-mêmes

j’aime bien cette affirmation qui est un grand classique du monde des startups et de l’innovation.
Vous l’avez sans doute lue ou entendue, ici ou là, et puis probablement comme souvent, vite lue, vite oubliée.

Pourtant, elle s’applique à tellement de contextes et de projets que j’avais envie de revenir sur cette idée.

La recherche de la meilleure version de nous-mêmes n’est-elle pas quelque part fondamentalement une quête du bonheur ?

Changement de type 2 : une fois connue, la solution est si évidente, qu’on se demande comment on a fait pour ne pas la voir...

Best Of : Le changement : les terribles simplifications et paradoxes qui polluent vos réunions – partie 2

C’est le temps du Best Of de l’été, avec une sélection de posts à lire ou relire.
On m’a dit que notre série de posts sur le Changement serait idéale à relire pendant l’été, Et hop, voilà le deuxième épisode !

La semaine dernière, je vous ai laissé en pleine interrogation sur la nature du changement de type 2 après avoir exploré celle du changement de type 1 qui en fait pérennise plus qu’elle ne change.
Vendredi dernier à Paris, des barbares sortis de nos écoles nous proposent un « changement régression », celui qui nie à tout être humain le droit de liberté, de tolérance, d’éducation, de culture et nie notre diversité.
Quelles erreurs avons-nous commises pour générer une telle régression ?
Après l’effroi, les larmes, l’émotion, le renforcement de notre sécurité, nous allons devoir mener une véritable réflexion personnelle et collective sur ce que cette situation nous enseigne.
On ne naît pas kamikaze, on le devient.

Parce que la vie continue, parce que réfléchir ne tue pas, parce que comprendre rime avec tolérance, j’ai choisi de continuer cette réflexion sur le changement grâce à la lecture de Paul Watzlawick. Elle est édifiante.
Avant de passer au changement de type 2, il nous propose de réfléchir sur les freins qui nous empêchent de changer.

Un grand bol de stratosphère chez Oracle !

36 heures d’Innovation et de Leadership chez ORACLE

Les 22 & 23 juin 2016, j’ai participé en tant que coach au premier « Startup Week-end » d’Oracle dédié à l’innovation, baptisé pour l’occasion Digital Mission.
Petites différences, cet événement plutôt destiné aux salariés d’Oracle se passait en milieu de semaine.
36 heures non stop pendant lesquelles la collaboration entre équipes et coaches était complètement libre pour :

  • Faire émerger, proposer et pitcher son idée la première matinée
  • Recruter une équipe et passer en mode projet pour les idées retenues
  • Pitcher son projet de startup devant un jury d’investisseurs 36 heures plus tard

Une quinzaine de projets ont été retenus et cinq ont été récompensés (voir le détail ici) :

1 2 3 5