Best Of : Testez votre Intelligence émotionnelle (QE)

Intelligence émotionnelle
Pas si simple le cerveau…Entre QI & QE, mon coeur balance…

Cet été, reprise d’une petite sélection de billets parus depuis les débuts du Blog…

Choisissez votre moment, au calme, pour vous poser et répondre à ces quelques questions, réfléchir sur vous-même et votre quotien émotionnel.

Bradberry et Jean Greaves sont les auteurs du livre Emotional Intelligence 2.0Ils dissèquent pour nous le Quotient Emotionnel (QE) qui trouve sa place dans les sujets de management2.0 que l’on aime aborder sur notre blog : assertivité, Productivité du bonheur
La réussite professionnelle est souvent attribuée dans notre culture occidentale au seul Quotient Intellectuel (QI) : plus il est élevé, plus on réussit.
Or, en pleine révolution numérique, le Quotient Emotionnel (QE) devient dorénavant un facteur critique pour manager et créer de la valeur.
L’intelligence émotionnelle est un actif incorporel qui est présent en chacun de nous. Il affecte la façon dont nous nous comportons, naviguons dans la complexité sociale, prenons des décisions.
Quelles sont les marques d’un QE élevé ?

Les réunions delightful (désirables)

Martingale entre satisfaction de l’utilisateur et qualité d’exécution

Tout le monde n’aime pas acheter les mêmes produits, c’est une lapalissade.
Quels sont les facteurs d’adoption d’un nouvel usage, d’un nouveau produit ?
Pourquoi l’Apple watch est pré commandée avant sa commercialisation par un million de clients alors que les montres connectées des concurrents n’ont pas décollé ?
En 1984, un professeur Japonais, Noriaki Kano a créé le « Kano model », qui classe les critères d’adoption d’un nouvel usage en trois catégories, les deux premières sont des « must have » (les incontournables), la troisième est celle du « delightful » (le délicieux, le séduisant, l’excitant)

Marshmallow et réunion

Tu veux ou tu veux pas… si tu veux, c’est pas bien !

Walter Mischel est professeur de psychologie à l’université Columbia – New York –.
Il est LE spécialiste mondial du « self control », de la maîtrise de soi et vient de sortir son livre intitulé Le Test du marschmallow, une étude et une réflexion sur les ressorts de la volonté.

Il a conçu le test du marshmallow au début des années 1960 et a ensuite décortiqué les comportements de centaines d’individus jusqu’à l’âge adulte.

Bref résumé pour ceux qui ne connaissent pas ce test.

En 20XX, il n’y aura plus de réunion

On a tous le même caillou dans la chaussure, quand, ensemble, on doit noter, décider, agir

Dans la même journée de la semaine dernière, j’ai été confronté à deux visions radicalement différentes du futur de la réunion.

  • RV le matin avec un startupper :
    « Avec les nouveaux outils les réunions ne seront plus utiles. Les nouvelles générations se synchroniseront de façon lâche, en continu »
  • RV l’après-midi avec un spécialiste du monde internet :
    « Aujourd’hui, les réunions sont encore plus indispensables pour synchroniser les équipes du fait du travail en mobilité. On a tous un vrai problème »

Hum hum, intéressant débat non ?

Testez votre Intelligence émotionnelle (QE)

Intelligence émotionnelle
Pas si simple le cerveau…Entre QI & QE, mon coeur balance…

Bradberry et Jean Greaves sont les auteurs du livre Emotional Intelligence 2.0Ils dissèquent pour nous le Quotient Emotionnel (QE) qui trouve sa place dans les sujets de management2.0 que l’on aime aborder sur notre blog : assertivité, Productivité du bonheur
La réussite professionnelle est souvent attribuée dans notre culture occidentale au seul Quotient Intellectuel (QI) : plus il est élevé, plus on réussit.
Or, en pleine révolution numérique, le Quotient Emotionnel (QE) devient dorénavant un facteur critique pour manager et créer de la valeur.
L’intelligence émotionnelle est un actif incorporel qui est présent en chacun de nous. Il affecte la façon dont nous nous comportons, naviguons dans la complexité sociale, prenons des décisions.
Quelles sont les marques d’un QE élevé ?

Petits pas et gros joueur

Neil Amstrong : One small step for man

Merci à Bruno, spécialiste de l’innovation et utilisateur de MyMeetings, qui a attiré mon attention sur cet excellent article de Daniel Newman dans Socialmediatoday : Les outils de productivité peuvent-ils conduire à innover au travail ?
Daniel Newman pense, comme beaucoup d’entre nous, que de petits progrès rapides et successifs, une démarche de petits pas, sont une clé de succès dans une société en mouvement rapide.
Mais ce principe d’innovation n’est pas si facile à réaliser.

La multitude de nouveaux usages numériques est aussi source de déconcentration et de distraction.
La productivité générée par les nouveaux usages compense-t-elle cette distraction ?

Quelle est la couleur de vos réunions ?

Pourquoi pas un modèle tout en couleur pour améliorer votre leadership et faire progresser votre équipe…

Un peu de couleur pour finir cette année en beauté 😉

Connaissez –vous le modèle ComColors créé par Franck JULLIEN ?
L’auteur s’est inspiré des travaux de John Holland et de son modèle RIASEC pour les aspects positifs, de ceux de Paul Ware pour les aspects sous stress, et des types psychologiques de Carl Jung, base des tests MBTI mondialement connus et utilisés en entreprise.
Quel programme !

Si je pouvais revenir en arrière et changer…

Associer Feedback et cagnotte, une vraie bonne idée !

Hier matin, j’avais un hangout avec Olivier Margerand fondateur et dirigeant de Digital collab, pour discuter de transformation digitale des entreprises et de partenariat. Au cours de nos discussions sur nos expériences de conduite du changement, il m’a glissé ce lien que je vous livre www.washingtonpost.com/blogs/answer-sheet/wp/2014/10/24/teacher-spends-two-days-as-a-student-and-is-shocked-at-what-she-learned/. Merci à Olivier pour cette opportunité de commenter et partager ce passionnant sujet.
Il s’agit d’un professeur qui a décidé de se mettre dans la peau d’un étudiant pendant deux jours.

Souveraineté, GAFA et nous alors ?

Faut bien commencer quelque part !

« Il y a désormais un Internet qui déborde l’Internet et qui échappe au web… » : je vous recommande la lecture de cet excellent post de Nicolas Colin & Henri Verdier (que je salue au passage) sur la souveraineté numérique :
De la boue primitive d’internet des années 1990 est née une économie de géants, de ceux qui ont franchi la barre grâce à leur talent et à coup de milliards de capitaux investis.
En tête de la course, ceux que l’on nomme les GAFA : Google, Apple, Amazon, Facebook…
Et ces géants continuent d’être disruptifs : Google rachète 3 milliards de dollars une entreprise qui fabrique un thermostat intelligent pour pénétrer le secteur du bâtiment. Quand on demande aux Américains qui fabriquera la voiture du futur ? Ils répondent à une écrasante majorité : Google et non GM.

« Buller n’est pas péché », à une condition

MyMeetings à SXSW Austin (USA) en 2010 : depuis, on n’a pas chômé…
Et ça c’est carrément grisant !

Pour bien démarrer ce mois, j’ai adoré le billet d’humeur de Jacques-Charles FLANDIN, Président de XMP (réseau des Business Angels des Grandes Ecoles) : « …Lorsque je reçois une information le lundi qui est démentie le mercredi puis confirmée le vendredi, je fais ce que l’on m’a appris pendant mon service militaire : je reçois l’ordre puis j’attends le contre ordre et en attendant : je bulle. »
C’est un peu l’ambiance du moment, non ? Et pourtant, il y a une autre lecture de ce qui est en train de se passer.

Nous assistons à l’émergence de nouveaux modes de vie, de consommation, de travail qui modifient progressivement notre quête individuelle de liberté et de bien être.
Ce qui est sympa, c’est que l’essentiel est encore à venir. Ce qui nous reste à faire est tellement passionnant… sans fin, et ça, c’est carrément grisant !

1 8 9 10 11 12 13