Vous faites pas piquer votre place
Vous faites pas piquer votre place

Nos Petits Moments Creux, C’est Pas Pour Les Robots !

La semaine dernière, je lisais dans Science&Vie un article sur ce sujet à la fois effrayant et fascinant : les micro-robots. Demain, ils seront partout, sur terre, sous l’eau, dans les airs…
Et je me suis demandé ce qui nous différencierait vraiment des robots, mais alors vraiment.
Il y a peut-être un truc qu’ils ne nous piqueront pas : notre désir de faire ce qu’il nous plait de notre temps libre.
Et pendant notre journée de travail, il y a plein de petits moments creux, interstitiels, où cela arrive, en particulier en attente à la machine à café, en attendant le bus ou le métro, le taxi (pas uber ;-), en attendant le prochain rendez-vous, entre deux réunions…

Alors une question m’est venue aussitôt à l’esprit, qu’est ce qu’on fait vraiment de nos petits moments creux à priori perdus ?
Est-ce que je peux les améliorer, en faire quelque chose plutôt utile ou plutôt agréable ?
Voilà quelques pratiques qui m’ont été suggérées par mes lectures sur différents blogs.

Reproduire l'ambiance  voiture de clown dans la salle de réunion ou de visio.
Reproduire l'ambiance voiture de clown dans la salle de réunion ou de visio.

Comment saboter une réunion ? Voiture de clown et autre procédé

Les publications sur les réunions continuent de foisonner, venant de tous les continents et de toutes les générations.
Gregory Ciotti en est la parfaite illustration : jeune américain travaillant dans la startup  helpscout, un service internet de helpdesk ( knowledge management).
Le mois dernier, il a publié sur leur blog cet intéressant article « How to Sabotage Any Meeting ?».
Histoire de pimenter le billet de cette semaine, vous verrez que nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec ses recommandations.
Il lance le sujet ainsi :
« C’est un triste exercice de comptabiliser les heures de travail perdues dans les réunions, car au cours de notre carrière, il y a malheureusement plus de mauvaises que de bonnes réunions… Avec l’expérience, j’ai appris à repérer les signes avant-coureurs des réunions ratées…».

Voici donc une liste des bonnes intentions qui risquent de faire dérailler votre prochaine réunion :

Plus de trous dans la raquette !
Plus de trous dans la raquette !

MyMeetings, pour le système réunion de Systematic (Pôle de compétitivité IDF)

Bonjour François, peux-tu nous présenter le pôle Systematic ? Systematic Paris-Region, pôle de compétitivité mondial, s’inscrit dans une démarche d’Open Innovation. Le pôle compte aujourd’hui plus de 800 membres : grandes entreprises, PME innovantes, monde universitaire et collectivités. Systematic connecte les…

Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !
Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !

Le multitâche tue votre cerveau et engendre le chaos réunion

Chaque jour, je lutte pour repasser en mode monotâche les flux sans fin qui tentent de me distraire et m’incitent à travailler en multitâche.
Il y a quelques années, je me souviens avoir fait un stage pour récupérer des points de permis de conduire.
Son animateur avait commencé par nous expliquer que notre cerveau préhistorique n’était pas adapté à la multiplicité et à la vitesse des informations que notre cerveau doit absorber lors de la conduite, ce qui expliquait bon nombre d’accidents de la route.

Comme sur la route, certains d’entre nous pensent être des « maitres en multitâche » et que développer cette capacité est un avantage compétitif.
Daniel J Levitin, un neuroscientifique, dans son livre The organized Mind confirme que  nos cerveaux ne sont pas bien câblés pour exécuter plusieurs tâches à la fois… Quand les gens pensent qu’ils sont multitâches, ils ne font le plus souvent que passer d’une tâche à l’autre très rapidement. Et chaque fois qu’ils le font, il y a un coût cognitif.

Bref, la technologie nous rendrait moins efficace, moi qui pensais le contraire !

On croit que c'est tout pareil... Et ben nan !
On croit que c'est tout pareil... Et ben nan !

Pour Google, il y a une différence entre coopération et collaboration

Cette différence entre coopération et collaboration a fait le titre d’un article publié dans la Harvard Business Review écrit par Ron Ashkenas (Auteur de « Simply Effective ») et sponsorisé par Google Apps for Work.

Après une première lecture rapide, je me suis dit que le sujet était plutôt tiré par les cheveux et je suis passé à autre chose.
Puis, quelques jours plus tard, je l’ai relu tranquillement et me suis dit après tout… A vous de juger.

Bon, les gars, faudrait pas que nos réunions plombent notre valo !
Bon, les gars, faudrait pas que nos réunions plombent notre valo !

Améliorer les réunions chez Facebook, selon Zuck

Oui, je sais, vous pensez qu’il n’y a que les entreprises old school, fan du big brother ou en retard d’un train, qui sont malades de la réunionite ou pour qui la réunion est un vrai sujet.
Je vous avais déjà parlé des réunions chez Google et chez Apple et des questions soulevées par la transformation digitale de nos entreprises dans cet article souveraineté, GAFA, et nous alors ? .
C’est maintenant au tour de Facebook de s’exprimer sur ses réunions mal gérées qui écrasent la productivité et dont le rendement produit peu ou pas de résultats.

Dans un post paru fin 2015 sur businessinsider, la COO de Facebook, Sheryl Sandberg, dit que le PDG Mark Zuckerberg « a fait un très bon travail en améliorant l’efficacité des réunions chez Facebook cette année ».

Les "meetings", une relation compliquée... mais toujours aussi essentiels
Les "meetings", une relation compliquée... mais toujours aussi essentiels

Meetings version US : les bons, les mauvais et les méchants

Cette semaine j’ai choisi de vous parler de la perception américaine des « Meetings », à travers une compilation des chiffres-clés de statistiques officielles américaines intitulée « America meets a lot », et un article intitulé Meetings: The Good, the Bad and the Ugly…

Les réunions delightful (désirables)


Martingale entre satisfaction de l’utilisateur et qualité d’exécution

Tout le monde n’aime pas acheter les mêmes produits, c’est une lapalissade.
Quels sont les facteurs d’adoption d’un nouvel usage, d’un nouveau produit ?
Pourquoi l’Apple watch est pré commandée avant sa commercialisation par un million de clients alors que les montres connectées des concurrents n’ont pas décollé ?
En 1984, un professeur Japonais, Noriaki Kano a créé le « Kano model », qui classe les critères d’adoption d’un nouvel usage en trois catégories, les deux premières sont des « must have » (les incontournables), la troisième est celle du « delightful » (le délicieux, le séduisant, l’excitant)

Si je pouvais revenir en arrière et changer…


Associer Feedback et cagnotte, une vraie bonne idée !

Hier matin, j’avais un hangout avec Olivier Margerand fondateur et dirigeant de Digital collab, pour discuter de transformation digitale des entreprises et de partenariat. Au cours de nos discussions sur nos expériences de conduite du changement, il m’a glissé ce lien que je vous livre www.washingtonpost.com/blogs/answer-sheet/wp/2014/10/24/teacher-spends-two-days-as-a-student-and-is-shocked-at-what-she-learned/. Merci à Olivier pour cette opportunité de commenter et partager ce passionnant sujet.
Il s’agit d’un professeur qui a décidé de se mettre dans la peau d’un étudiant pendant deux jours.

Les 11 trucs, les 3 bidules et les 6 machins


Combien de points pour mon story telling ?

« Patrick, learn from 13 trending Influencer posts » m’a écrit récemment Linkedin dans sa newsletter. J’y ai découvert :

  • 11 Simple Concepts to Become a Better Leader
  • 3 Things I’ve Learned From Warren Buffett
  • The 6 Deadly Sins of Leadership

C’est le nième mail que je reçois de ce type cette année, d’ici ou d’ailleurs, qui donne en titre le nombre de « trucs, bidules, machins» qu’il faut retenir. Cela tend à devenir une caricature de communication, un effet de manche irritant à force de répétition. Qui est capable de se rappeler les 11 trucs, les 3 bidules et les 6 machins qui vont transformer sa vie professionnelle ou personnelle ?

1 2 3 5