Si la perfection peut-être un but, ce n'est que rarement le chemin. Alors, débrouillez vous...
Si la perfection peut-être un but, ce n'est que rarement le chemin. Alors, débrouillez vous...

Le Perfectionniste et le Débrouillard Apprenant

Le Perfectionnisme peut détruire votre productivité.

Après le cycle maudit de l’inaccomplissement, cette imperfection qui ronge le créatif, je ne pouvais échapper à cette réflexion sur cette autre quête du graal :  le Perfectionnisme avec un grand P.

Êtes-vous souvent inquiet de n’avoir pas assez bien fait ? Avez-vous du mal à admettre vos erreurs ? Culpabilisez-vous chaque fois que vous vous rappelez vous être planté ? Vous sentez-vous plus bas que terre quand on vous le rappelle ?
Si oui, vous êtes en danger.

Le Perfectionnisme avec un grand P, c’est la face obscure du désir de s’améliorer, de se perfectionner pour faire mieux.
Dans « faire mieux » il y a justement le verbe « faire ». Quand il est absent, c’est là le problème. Il n’y a plus que le « mieux » et le mieux est l’ennemi du…

C'est où la Réunion ? Ya que des humains, on ferait mieux d'y aller !
C'est où la Réunion ? Ya que des humains, on ferait mieux d'y aller !

Sujet du Bac : Se Réunir Moins est-ce Mieux ?

Après notre  dernier post sur le Lean Meeting et le gaspillage, ce sujet du bac de philo 2016 tombe à pic : « Travailler moins est-ce vivre mieux ? »
Comme par le passé, je me propose de hacker ce sujet pour le transformer en : «  Se réunir moins est-ce mieux ? »

Dans cette question élémentaire, on trouve une opposition souvent réductrice entre quantité et qualité.
D’autre part, dans l’idée de se réunir, il y est aussi question de lien social, de production collective, de plaisir collaboratif.

« La vraie définition de la folie est de répéter la même action, encore et encore, en espérant un résultat différent. » Albert Einstein.
« La vraie définition de la folie est de répéter la même action, encore et encore, en espérant un résultat différent. » Albert Einstein.

Comment Passer au Lean Meeting et Rendre vos Réunions Performantes ?

Il me semble que souvent cette définition de la folie colle à celle de l’inefficacité ou de l’absence de performance.

On est parfois abasourdi par des trucs mal conçus, puis on n’y fait plus attention, sauf quand ça se répète, encore et encore.
Et là, on se dit : « c’est marrant ce truc là, c’est comme si celui qui l’a fabriqué ne l’avait jamais utilisé ».
J’ai un exemple : vous savez, dans certaines machines à laver la vaisselle, il y a un petit réceptacle, allongé en forme de poignée, clipsé sur l’avant du panier de rangement supérieur, destiné à recevoir la tablette de lessive quand le compartiment s’ouvre automatiquement. Il est d’une jolie couleur bleue pétante, en plastique.
Et là, c’est un truc de dingue, chaque fois que vous voulez tirer le panier pour y déposer ou reprendre la vaisselle, votre main, comme attirée par un aimant tire sur le petit truc bleu en forme de poignée… qui vous reste dans la main. A la maison, tout le monde se fait régulièrement piéger.
Finalement, j’ai réglé le problème en le fixant avec un collier en 3 minutes… au bout de 3 ans.

Dans les réunions, je retrouve le problème de ma machine à laver : tout le monde s’en plaint tout le temps, pourtant tout le monde dit que c’est absolument nécessaire.
D’où le sujet d’aujourd’hui : Comment passer au Lean Meeting et Rendre nos Réunions Performantes ?
J’ai donc décidé d’approfondir ce sujet du Lean Six Sigma (LSS) (déjà évoqué en 2012 sur notre blog) en suivant une formation délivrée par l’école Centrale Paris et de voir comment l’appliquer aux Réunions.

D’abord, pour le Lean, que signifie la Performance ?

Tu fais quoi dimanche ?
Tu fais quoi dimanche ?

Bien réviser avant l’été

Chaque jour, pour bien démarrer la journée Martino Pietropoli, architecte, photographe et cartooner italien nous propose de déguster son cartoon accompagné d’un verre d’eau sur The fluxus.
Je n’ai pas pu résister au plaisir de vous proposer son illustration pleine d’humour dans le dernier sprint avant l’été.

Et puis, je vous ai parfois abreuvé de sujets un peu lourds comme notre série sur la théorie du changement, la logique quantique de notre cerveau, la psychologie des nombres ou encore la Réunion Digitale : démarche top-down ou bottom-up ?
Alors vous avez bien mérité cette image tout en finesse, qui pourrait être un condensé de beaucoup de sujets que l’on retrouve dans les bonnes résolutions de début d’année ou … dans les causes de l’insatisfaction des réunions.

Les grands leaders n'ont pas honte de se sentir coupables, et vous ?
Les grands leaders n'ont pas honte de se sentir coupables, et vous ?

Se Sentir Coupable, Signe de Leadership

Avoir le sentiment de culpabilité est un meilleur marqueur de leadership qu’être extraverti. Étonnant, non ?
Becky Schaumberg, Francis Flynn, Paul E. Holden, chercheurs à Stanford ont établi cette corrélation dans cet article, en conclusion de trois études.

Pas vraiment en phase avec les stéréotypes du moment, et pourtant, comme souvent à posteriori, cela sonne comme une évidence.
Pour la plupart d’entre nous, le leader typique est quelqu’un de sociable et optimiste. Mais ces chercheurs ouvrent une brèche dans ce stéréotype, révélant la tendance à se sentir coupable comme un signe inattendu annonciateur de leadership : « Les gens sujets à culpabilité ont tendance à se sentir fortement responsables des autres et de ce fait, les autres les perçoivent comme des leaders ».

Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !
Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !

Le multitâche tue votre cerveau et engendre le chaos réunion

Chaque jour, je lutte pour repasser en mode monotâche les flux sans fin qui tentent de me distraire et m’incitent à travailler en multitâche.
Il y a quelques années, je me souviens avoir fait un stage pour récupérer des points de permis de conduire.
Son animateur avait commencé par nous expliquer que notre cerveau préhistorique n’était pas adapté à la multiplicité et à la vitesse des informations que notre cerveau doit absorber lors de la conduite, ce qui expliquait bon nombre d’accidents de la route.

Comme sur la route, certains d’entre nous pensent être des « maitres en multitâche » et que développer cette capacité est un avantage compétitif.
Daniel J Levitin, un neuroscientifique, dans son livre The organized Mind confirme que  nos cerveaux ne sont pas bien câblés pour exécuter plusieurs tâches à la fois… Quand les gens pensent qu’ils sont multitâches, ils ne font le plus souvent que passer d’une tâche à l’autre très rapidement. Et chaque fois qu’ils le font, il y a un coût cognitif.

Bref, la technologie nous rendrait moins efficace, moi qui pensais le contraire !

Le bonheur, ça se désire
Le bonheur, ça se désire

Faites vous tout, mais absolument tout pour être heureux…en réunion ?

Entre les gens insatisfaits par les réunions et les gens pas heureux en réunion, il n’y avait qu’un pas que je franchis allègrement.

Je vous propose cette réflexion sur la quête du bonheur inspirée par les travaux de Sonja Lyubomirsky, professeur dans une grande Université californienne et reconnue pour ses recherches sur le bonheur. Elle est l’auteur de deux grands livres: « The How of Happiness » et « The Myths of Happiness ».

Vous avez probablement beaucoup lu de choses sur la façon de trouver le bonheur … et pourtant, vous ne vous levez sans doute pas tous les matins en sautant de joie.

Verre à moitié plein ou à moitié vide, pour les nombres c'est pareil
Verre à moitié plein ou à moitié vide, pour les nombres c'est pareil

Psychologie des nombres et Réunion

Nous pensons que la façon de combiner les expériences des utilisateurs avec la science du comportement permettra à chacun d’améliorer « son art de la réunion ». Nous pensons qu’une meilleure compréhension de la science permet d’appréhender comment les personnes interprètent l’information, prennent des décisions et que cela facilitera le passage à la Réunion Digitale. Elle améliore notre vision du produit mais aussi celle de son usage. Alors partageons !

Pour commencer, quelques fondamentaux sur l’influence des nombres sur notre psychologie :

Vous, ça va ? Moi, ça roule
Vous, ça va ? Moi, ça roule

Les réunions inspirées par Picasso

La reprise après les vacances peut être vraiment super ou parfois très dure.
Soit à cause d’événements sur lesquels nous n’avons pas de prise, soit pour des raisons liées à nous-même, à notre humeur ou à un atterrissage un peu brutal.
Pour inspirer votre reprise, je vous propose cette anecdote concernant Pablo Picasso.

1 2 3 5