Failcon, la réunion des « Loosers »

Partager ses échecs… pour réussir !

Valoriser ou ruminer ses erreurs, c’est ce que l’on apprend selon qu’on habite d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique.
Cette semaine en Californie, c’est la Failcon (traduisez la conférence de l’erreur).
C’est cette incroyable conférence, payante, où les entrepreneurs à succès viennent raconter leurs plus grosses erreurs, ce qu’ils en ont tiré et comment cela les a ensuite conduit au succès.

Ce mois, à la Une de la revue Management : Tirez parti de vos erreur ! avec 16 pages d’exemples et témoignages.
On y apprend que le Viagra, destiné à soigner l’angine de poitrine, la Superglue ou le Pacemaker sont nés d’erreurs ou d’échecs.
Charles Pépin, philosophe, résume superbement ce qu’apportent le succès et l’échec : « le premier, s’il est générateur de fierté et de joie, n’enseigne rien. Le second, fait naître une véritable sagesse. »

Valoriser les erreurs sans les stigmatiser, c’est une démarche audacieuse, que l’on peut mettre en pratique pendant les réunions, comme mettre le focus sur les actions qui posent problème. C’est aussi une démarche Lean que de pratiquer la résolution collective des incidents.
L’exercice est un peu différent de celui pratiqué au Failcon, parce que plus collectif qu’individuel, plus proche du débriefing de sport collectif que d’un one Man show.
Le management de la transparence sans naïveté que permettent Meetings* et la pratique de la Réunion 2.0, est une démarche adulte et pleine de sagesse.

Alors, pour éviter de ruminer actions en retard et décisions sans suite, modernisez votre façon de conduire vos réunions et devenez un manager 2.0, tout le monde y gagne.

C’est une démarche puissante, audacieuse et zen !