Empowerment, le mot qui gagne du terrain (du management)

Je dis ce que je fais, je fais ce que je dis… ensemble, pendant et entre les réunions !

La semaine dernière, j’ai échangé avec Julien d’Alternego, spécialiste de l’Empowerment.
Ce concept est né aux USA au début du XXème siècle pour définir des politiques de lutte contre la pauvreté et de développement.
Comment traduire Empowerment : Responsabilisation ? Autonomisation ? Son usage sort de son champ politique et s’étend au sein des organisations.
En d’autres termes, c’est la délégation de pouvoir ou d’autorité, l’autorisation, l’octroi d’une capacité, l’activation ou la permission…

L’Empowerment est fondé sur la conviction que les employés ont la possibilité de prendre plus de responsabilités et que cela sera profitable à l’entreprise, permettra de mieux prendre soin des besoins de la clientèle, d’améliorer les process.

J’avais pu constater que, sur le continent Nord Américain, « l’Organisation et la Transparence » sont au cœur de la réflexion sur l’efficacité opérationnelle, sur le développement du leadership.
Avec cette réflexion sur l’Empowerment nous sommes aussi au cœur de la conduite du changement et de sujets qui sont chers à l’équipe Meetings* : le Lean Management qui nous a inspiré le Lean Meeting , l’Entreprise 2 .0 qui nous a inspiré la Réunion2.0, la productivité du bonheur, le management de la confiance….

Comment faire en sorte que l’Empowerment ne reste pas un vœux pieux ? En choisissant de l’exercer au cœur des organisations, sur ce terrain de jeu historique qu’est la réunion.
Les réunions sont un formidable terreau pour mettre en œuvre ces belles résolutions : elles sont le plus souvent perçues comme inefficaces et chronophages. Alors agissez.
De nouveaux outils comme Meetings*, accessibles en 24/7 sur le Cloud, sont nés pour faciliter la collaboration et la coordination des équipes, leur synchronisation au bureau ou en mobilité, pour libérer le temps et les énergies.

Cette réflexion de l’Empowerment sur la place de l’homme dans l’entreprise, pour être concrète, doit se traduire en terme d’engagement personnel et de meilleure gouvernance.

Zen le changement !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.