Après Google, les réunions chez Apple

Première réunion chez Apple
Première réunion chez Apple ?

Avec une capitalisation boursière à des niveaux records, Apple et son CEO Tim Cook tentent de maintenir l’esprit mythique du fondateur historique et de son fameux « Think different ».

L’offensive est menée tambours battants sur tous les fronts : un objectif d’ouverture de près de 40 mega Apple stores en Chine d’ici 2016, une entrée sur le marché des objets connectés avec l’iWatch et ses apps santé / sport / video surveillance / accès sécurisés / …, des ambitions dans le domaine des moyens de paiement, des rumeurs d’une « AppleCar » et des discussions non démenties avec le génial Elon Musk créateur de Tesla,…

Alors les Cassandre et les inconditionnels du regretté Steve nous diront qu’il n’y a plus eu de réelles innovations de rupture depuis 2011, que l’iWatch s’apparente davantage à une collection d’accessoires de prêt-à-porter sans révolution en termes d’usage par rapport à la concurrence,…

Comment une entreprise peut-elle assurer une pérennité solide quand elle a été marquée et incarnée par un fondateur aussi charismatique, investi et exigeant que Steve Jobs ? Il faut que ses valeurs (le « Why » du « Why, What, How ») soient profondément inscrites dans l’organisation tout comme les process qui l’accompagnent.

On connait le « Why » brandi comme un étendard par un Steve Jobs de retour aux commandes : « We can change the world, Think different! ». Côté « How » et process, voici une courte video (moins de 2 mn 30) qui nous éclaire sur le sujet…

En bon communicant, Steve Jobs utilise dans cette video une image forte et joue sur le contraste : Apple est la plus grosse startup de la planète !
Un de ses Facteurs Clés de Succès majeur ? Son incroyable capacité à collaborer au travers de toute l’organisation Apple.

Mais attendez l’ultime révélation du guru de l’innovation et des nouveaux usages sur le POURQUOI d’une telle capacité de Collaboration : les REUNIONS comme moments uniques de synchronisation des équipes resserrées sur des thématiques précises.
Pas de réunionite pour autant ! On rapporte cette anecdote d’une réunion où Steve Jobs s’est arrêté net au bout de quelques minutes d’introduction : une jeune femme – bien qu’impliquée sur des projets de communication – n’avait pas prévu d’intervenir durant la réunion. Elle a été priée de quitter la salle manu militari. Des bonnes pratiques pas seulement affichées au mur des salles de réunion, mais en action au sein de l’organisation.

Redécouvrez vos réunions à la mode « Steve Jobs » (et MyMeetings 🙂 ) comme Facteur Clé de Succès de votre collaboration et tutoyez les sommets de votre développement en 2015 !

Les réunions pour une collaboration Zen !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.