Réunions à économies d’énergies

A quand le label économies d’énergies pour les Réunions ? 🙂

Au tout début de ce blog de la Réunion 2.0, nous vous avions fait partager un article du JDN sur « comment briller en réunion ».

Le JDN nous en propose un autre sur le thème des « réunions ennuyeuses ». Un beau programme.

Certains conseils sont pertinents : prendre le contrepied des réunions ennuyeuses et justement briller par la qualité de sa préparation, mettre les « pieds dans le plat » et écourter la réunion,…

D’autres sont franchement à prendre au second degré au registre de l’humour…
Voyez plutôt: entre gérer son agenda perso, jouer au sudoku, se lancer des défis entre collègues et autre amusement du même genre, quel gâchis ! Une bonne débauche d’énergies pour rien !

Au contraire, il est plus que jamais temps de jouer la carte des Réunions « à économies d’énergies » !

  • Tout d’abord, le bilan énergétique des Réunions passe par une évaluation du Capital Réunion : de combien parle-t-on ? Voir une proposition de calcul ici
  • Niveau consommation d’énergies de la Réunion, toutes les personnes en présence, les ressources énergétiques de notre réunion, sont-elles réellement indispensables ?
    Est-il nécessaire de se retrouver physiquement ou une réunion à distance est-elle suffisante ?
  • Côté Efficacité énergétique, un Ordre du Jour ou des éléments préparatoires ont-ils été diffusés ? Un plan d’actions clair, partagé par tous, avait-il été décidé en dernière réunion ? Les participants sont-ils maintenant prêts à dérouler ensemble les sujets de l’Ordre du Jour, à collaborer sur les points bloquants identifiés entre les deux réunions ?

Autant de sujets à traiter avec Meetings*, pour des réunions à économies d’énergies, et Zen !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.