Pour éviter ça, faisons travailler notre mémoire !
Pour éviter ça, faisons travailler notre mémoire !

Une Clé pour Améliorer notre Mémoire Est… Surprise !

Pourquoi se rappelle-t-on certaines choses ? Il y a-t-il un mécanisme en dehors de notre volonté qui nous échappe ?
Pourquoi mémorise-ton des choses que l’on n’apprend pas et oublie-t-on les autres ?
Premier baiser, première récompense sportive, premier voyage, premier râteau, la chute des Twins Towers à New York…
Qu’est-ce qui fait qu’on s’en rappelle ?
Il y a une raison à cela.

L’idée qu’il y a plusieurs systèmes de mémoire (et donc d’apprentissage) n’est pas nouvelle. (Edward_C._Tolman, 1949)
De nombreuses expériences chez l’animal et l’homme ont dégagé trois systèmes de mémoire : émotionnel, procédural, relationnel qui fonctionnent en parallèle.
Richard Morris, enseignant et chercheur au Centre des systèmes cognitifs et neuronaux de l’Université d’Edimbourg, a en particulier exploré avec son équipe le fonctionnement de ce qu’on appelle la «mémoire flash».

Les chercheurs ont découvert que lorsqu’ils exposaient des souris à des expériences émotionnelles juste avant ou simultanément à quelque chose dont ils voulaient qu’elles se souviennent, leur capacité à s’en souvenir était améliorée.
Par exemple, passer sur une texture de sol différente leur permettait de mieux mémoriser le chemin jusqu’à la nourriture.
Comprendre ce qui se passe peut nous aider à améliorer notre propre capacité à mémoriser des informations importantes.
Lorsque nous sommes excités ou exposés à quelque chose de nouveau, notre cerveau libère de la dopamine. Cette petite dose de dopamine nous aide à mieux mémoriser ce moment-là.
Plus la surprise est grande et plus l’événement nous a ému, plus le souvenir-flash est clair et précis.

Alors, surprise ! La clé plutôt sympa pour améliorer notre mémoire est… de cultiver la surprise.
Y a pire comme exercice, non ?

La force de nos émotions peut modifier en profondeur nos apprentissages.

D’une certaine façon, la nouveauté crée un « halo de meilleure mémoire » au milieu des événements d’une journée ordinaire.
Selon Richard Morris : « Les petites surprises se produisent tout le temps de façon subtile et reflètent notre vie et nos intérêts personnels ».

Cette  étude a démontré l’implication de l’hippocampe – le centre de nos émotions – dans nos systèmes de mémoire.
Voilà pourquoi publicitaires et marketeurs rivalisent d’imagination pour créer un lien émotionnel fort avec leurs publics afin d’augmenter leur capacité de mémorisation du message.

Comment utiliser cette connaissance pour améliorer notre propre mémoire ?

  • Distrayons-nous entre deux tâches
    Au risque de me répéter, Le Multitâche Tue Notre Cerveau. Créons-nous un « halo de meilleure mémoire ».
  • Travaillons en Pomodori
    Une discipline mono-tâche favorise l’exécution de chaque tâche, nous fait faire des pauses, limite notre fatigue, nous rend donc plus disponible pour mémoriser.
  • Savourons les petites victoires du quotidien
    Chaque fois que l’on termine quelque chose, cela libère la dopamine vers le centre de nos émotions. Cela augmente sans effort notre capacité de mémorisation, pourquoi s’en priver ?
  • Essayons chaque jour une chose nouvelle
    Pas obligé que ce soit un truc dingo, cela peut être une découverte musicale, une surprise sensorielle – changer d’air, sortir quelques minutes quand il fait froid dehors –, une nourriture différente, visiter l’expo d’à côté à l’heure du déj, juste pour casser la routine du travail, créer un changement. Il y a forcément un truc à faire.

Et cela n’est pas une question d’âge.

Jusqu’à 30 ans, il est plus facile de se concentrer. L’apprentissage et la mémorisation sont plus rapides. Profitons-en, car en vieillissant, il devient plus difficile d’effectuer plusieurs activités simultanément.
En revanche à 50 ans, on dispose d’un stock de souvenirs, d’expériences et de connaissances plus importants qui nous permettent d’être plus performant dans nos domaines familiers.

Quelque soit notre âge, améliorer notre mémoire n’a pas à être ennuyeux et fastidieux.
C’est pas une bonne surprise ça ?

Lire ou relire ce jus de cerveau  : Votre Cerveau Adore les HistoiresAvez-vous le Cerveau Réunion2.0 ?Votre Intelligence Peut Grandir… Si Vous Le Croyez !Vos Neuf Intelligences.

Zen la surprise !

Comments:3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.