Déambuler, créer, partager, comme dans un Salon...

Regards Croisés Pour La Rentrée de l’Innovatoire

C’est aussi la rentrée pour l’Innovatoire. Vous connaissez ?
L’Innovatoire est la plateforme digitale des tendances de l’univers des Salons et Evénements.
Elle vise à croiser les regards, expertises et visions qu’ils soient sociaux, anthropologiques, spatiaux, technologiques ou encore économiques.
A cette occasion, ils ont demandé à 5 auteurs, créateurs ou chercheurs, dont votre serviteur, de porter leur regard sur cet univers des Salons.

Croisement :

De la mode à l’événementiel, de l’inspiration à la créativité

Pascaline Wilhelm est designer textile et directrice de mode.
Elle nous parle de créativité « sans bouton pause », de la mode qui n’hésite pas à faire rencontrer professionnels de la dentelle et producteurs de boutons pour trouver l’inspiration, du stand « courant de fond qui raconte les saisonnalités de la mode », de l’événement qui peut lui-aussi être un rendez-vous de partage sensoriel et émotionnel : « Les émotions, créent le souvenir et celui-ci inspire la créativité ».

Éveiller sa créativité à l’école comme au salon

Mogany Pichancourt est une jeune styliste de 29 ans qui allie la mode et le social. Elle est à l’origine du Salon « Les nouveaux créateurs » et en est Directrice Générale et Artistique.
Créer un échange, c’est faire correspondre deux besoins, c’est partager. Que cela soit à l’école CASA93 (dont le modèle est né en 2013 dans les favelas de Rio) pour développer la créativité d’étudiants ou sur un salon doté de « stands immersifs » et transformé en moodboard  (assemblage d’images, d’objets ou de mots utilisés pour montrer l’orientation d’une création), l’interaction en est l’essence.

Nuages et poussières dans la bataille créative

Marc Halpert est un spécialiste des Foires et Salons. Il œuvre au quotidien pour y développer la R&D. Il a cofondé l’association Nunditopia, dont l’objectif est la recherche et l’innovation.
Sous ce titre mystérieux, il nous raconte avec quelques chiffres frappant que le Salon, malgré son faible poids mondial, s’inscrit bien dans la bataille de la créativité, enjeu de l’économie de la connaissance. Il nous raconte que le Salon est «une machine-cerveau qui encastre les solutions innovantes techniques, économiques, sociales, politiques …, que « si les salons n’existaient pas, ils seraient inventés et passeraient pour une des plus grandes innovations du 21ème siècle. »

L’événementiel est un créateur d’univers – Chris Marques nous raconte

Chris Marques est Metteur en scène de concerts et de spectacles, producteur artistique d’émissions télévisées et réalisateur (Danse avec les Stars).
Pour lui, l’univers des salons doit s’inspirer du développement de spectacles, de la mise en scène et de l’utilisation de l’espace à travers les lumières, utiliser les nouvelles technologies et proposer de nouvelles expériences de réalité augmentée.
« L’intérêt du digital pour les salons est de créer une superposition d’informations et d’activités sur l’expérience réelle. »

Le Salon : un terrain de jeu pour innover

Lien direct pour découvrir l’article : ici
J’y raconte que le salon a toujours été perçu comme un espace de business, un média dont on résume la performance en visiteurs et en m².
Il est pourtant un terrain de jeu parfait pour favoriser et valoriser l’innovation et la créativité exprimées par les parties prenantes (lieu, organisateur, exposant, visiteurs) : un Tiers-Lieu.
J’y explique comment le Parcours des Idées permet de découvrir des concepts scientifiques inexploités et stimule la créativité.
Comment il permet de sélectionner, évaluer les idées d’amélioration et partager les meilleures entre tous les acteurs de l’événement pour les réaliser sous forme de MVP.
…et enfin de développer et partager une culture du changement.

Ce qui est intéressant dans cette démarche de l’Innovatoire, c’est le croisement de regards centrés sur cet espace-temps du Salon sans que ses auteurs se connaissent.
Seule votre lecture lui donnera un sens né de cet autre croisement propre à chacun.

C’est comme cela que les idées avancent, par frottement et partage.

Zen les regards croisés !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.