Implémenter ses intentions sous forme de SI-ALORS...pour faire un carton !

Planifier l’Emporte Sur Se Motiver

J’ai bu du petit lait en découvrant cette étude publiée dans le British Journal of Health Psychology.
Nous avons tous des objectifs.
Et quelle est la première chose à laquelle pense la plupart d’entre nous quand nous voulons les atteindre ?
« Faut que je me motive ! »

Et bien non.

La chose la plus surprenante est que ce n’est pas de motivation dont nous avons le plus besoin pour faire ce qu’on dit, c’est de planification.
Ça rend les choses beaucoup plus simple et ça peut doubler voire tripler nos chances de succès.

L’étude

Les chercheurs ont réparti au hasard 248 adultes qui avaient l’intention de faire de l’exercice en trois groupes.

  • Groupe1
    On leur a demandé de faire de l’exercice et de garder trace de leur pratique au cours des deux prochaines semaines.
    Avant de partir, on leur a demandé de lire les trois premiers paragraphes d’un roman sans rapport avec l’exercice en question.
    Ce premier groupe a été baptisé Groupe Témoin.
  • Groupe 2
    On a exprimé la même demande initiale qu’auprès du Groupe Témoin.
    Puis on leur a demandé de lire une brochure expliquant les avantages de faire de l’exercice pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire.
    Le but de ces actions était de fournir des éléments de motivation forte à ce groupe pour pratiquer un exercice régulier.
    Baptisons-le Groupe Motivation.
  • Groupe 3
    On a exprimé la même demande qu’auprès du Groupe Motivation.
    Ceci pour s’assurer que le groupe 2 et le groupe 3 étaient pareillement motivés.
    En plus, on leur a demandé de programmer leurs séances dans le formulaire suivant :
    Au cours de la semaine prochaine, je participerai à au moins 20 minutes d’exercice vigoureux le (jour ou jours) ___ à ___(heure de la journée) à / à (lieu) ___.
    Baptisons-le Groupe Intention.

Certes, on pouvait raisonnablement supposer que les groupes qui recevraient le matériel éducatif gagneraient.
Mais comment imaginer que remplir quelques espaces sur un formulaire ferait une telle différence ?

Résultats :

  • 91% du Groupe Intention ont réalisé leur objectifs et fait ce qu’ils ont dit
  • 39% du groupe Motivation y sont parvenus
  • 29% du groupe Témoin y sont également parvenus

Pourquoi écrire ce que nous avons l’intention de faire crée t-il une si grande différence?

Comment ça marche ?

Depuis près de 40 ans, Peter Gollwitzer creuse cette question de savoir comment les buts et les plans affectent la cognition et le comportement.

Ses travaux de recherche ont mis en évidence l’étonnante puissance des intentions de mise en œuvre, ancrées par des déclarations de type «si-alors».
C’est exactement ce que les participants du Groupe Intention ont fait en remplissant le formulaire.
Une intention de mise en œuvre ne se limite pas à l’objectif.
L’objectif devient spécifique quand nous déterminons où et quand nous allons faire des choses qui nous aideront à l’atteindre.

C’est la magie de l’écriture de type «  si-alors » des déclarations d’intention.
Je vous avais parlé des biais cognitifs et de comment manipuler son cerveau il y a quelques semaines, on est dans le même registre.
Cette déclaration « si-alors » automatise la réponse et trompe efficacement notre cerveau :  « Si la situation Y est rencontrée, alors j’accomplirai la réponse Z ».
Nous transformons alors une déclaration de type yakafaucon en une habitude consciente (une belle histoire de grenouille à lire ou relire).
On passe d’une régulation descendante de l’action – c’est moi qui réglemente où je veux aller – à une régulation ascendante – j’en ai délégué le contrôle à un stimulus externe.
C’est donc la situation qui déclenche l’action, ce n’est plus moi.

Ces travaux de recherches viennent étayer et compléter notre précédent post : Le Calendrier de mes To-Dos.
Bien entendu, affirmer ses intentions en réunion revient à vouloir Transformer les Réunions en Actions.
Bien entendu, cela passe par des outils et des méthodes d’animation, comme pratiquer la Réunion Digitale : Ordre du Jour, Compte-rendu et Plan d’Action collaboratif d’un seul tenant.
Ce sont de formidables moyens de rendre une équipe consciente, efficace et productive.

Comprendre aide à agir.
Les clés que nous fournissent ces chercheurs nous aident à développer en équipe ce comportement vertueux du : «  je dis ce que je fais et je fais ce que je dis ».

C’est Zen si-alors on fait ce qu’on dit…ensemble !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.