Pilotez vos réunions par la pensée, c’est pour demain… peut-être

Le contrôle par la pensée, comment ça marche ? ça fait rêver…

En lisant cet article de Virgile Juhan sur le Journal du Net, je me suis demandé ce que pourrait être une réunion pilotée par la pensée.

Extrait : « Grâce à des capteurs, le cerveau peut contrôler des programmes informatiques. Ces interfaces homme-machine se développent, et leur fonctionnement révèle un énorme potentiel, mais aussi quelques limites…
Contrôler des jeux par la pensée, pouvoir se balader dans un univers virtuel rien qu’en imaginant ses déplacements, rendre nette l’image floue d’un écran rien qu’en se concentrant : ce n’est plus de la science-fiction, mais bien de la science réelle aujourd’hui. Et peut-être même que ces interfaces cerveau-ordinateur (ou BCI pour « Brain Computer Interfaces« ) deviendront banales demain.
Comment piloter un ordinateur par la pensée ? Pour simplifier, il faut d’abord capter l’activité cérébrale, puis la traduire en programme informatique. Un casque bardé d’électrodes se charge de capter les signaux électriques émis dans le cerveau, comme dans le cas d’une électro-encéphalographie (ou EEG) classique. Un logiciel va ensuite traduire ces signaux en commandes informatiques. »

Comment ça marcherait pour la Réunion 2.0  (AVANT/PENDANT/APRES) ?

AVANT, point par point, je crée mon ordre du jour par la pensée, attache le document joint que j’aimerais bien que tout le monde ait lu avant la réunion. D’une impulsion cérébrale frontale, je le visualise pour m’assurer que je n’ai rien oublié. Ultime stimulation de ma zone temporale droite, j’envoie…

PENDANT ma réunion, je me concentre pour faire sonner le démarrage de ma réunion virtuelle (bien sûr, je sirote une pina colada sur ma terrasse face à la mer) ; mes yeux parcourent la revue du plan d’actions de notre dernière réunion ; mes collègues, synchronisés par leur casques font de même et commentent les résultats. Finalement, on n’est pas si mal : on a seulement une action en retard à reporter dans le nouveau compte rendu. Impulsion capteur temporal gauche : l’action est reportée. Je n’ai plus qu’à saisir les nouvelles actions en captant nos pensées. D’un double-clic  frontal, je passe en mode relecture avant envoi pour que tout le monde relise et valide…

APRES, il me suffit de penser à cette réunion pour suivre l’avancée des actions jusqu’à la suivante, les commenter ou les clôturer d’une simple pensée lue par mes capteurs…

Allez, stoppons le délire, ce n’est pas pour demain ! Sauf que, si vous enlevez cet affreux casque cérébral et le remplacez par un clavier, tout est presque vrai dans cet AVANT PENDANT APRES de Meetings* 🙂

Zen la réunion2.0 comme si vous y étiez !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.