Avant, j'y arrivais pas bien...

On Vit en Pleine Fiction

En cette fin d’année, les blogs et les ouvrages regorgeaient de prévisions, de prédictions sur les technologies qui allaient envahir notre quotidien dès 2018.
Même si je suis fan de techno, je suis un peu saturé et j’avais plutôt envie de vous parler d’autres sujets que l’IA, la Blockchain, la voiture autonome électrique ou la VR (réalité virtuelle) qui dominent notre actualité.

Il y a d’autres sujets qui méritent tout autant notre attention tellement ils vont façonner notre société, qui produisent des signaux faibles.
Certains de ces signaux paraissaient pourtant suffisamment forts mais ils sont redevenus faibles, tant ils sont masqués par la démesure médiatique assourdissante d’une poignée de sujets repris en boucle par les médias, les retweets et les experts de tout poil.
C’est un peu comme dans l’univers mythique des startups, en matière de signal, le plus fort rafle tout.
Notre intérêt est d’en être conscient.

J’ai particulièrement apprécié ce post de Seyi Fabode qui a retenu ces signaux qui m’ont interpellé.

Tech Citoyenne

Les plus grandes entreprises de technologie investissent une partie de l’argent qu’elles ont gagné avec des « like, click et ads » pour adresser de grands sujets sociétaux comme l’espace, l’éducation, les villes et l’énergie.

Blue Origin de Jeff Bezos vient d’annoncer le premier client payant pour sa société d’exploration spatiale.
Ceci après qu’Elon Musk ait suggéré que deux clients de SpaceX s’envoleront vers la lune.
Mark Zuckerberg et Priscilla Chan construisent une école.
Google Sidewalk Labs expérimente des technologies dans 16 villes américaines pour les transformer en villes intelligentes en les dotant de transport et d’énergie propres.
A surveiller…

Travail du Futur

C’est plus l’expression particulière d’une tendance de fond qu’une tendance nouvelle.
C’est le développement du travail collaboratif approfondi à travers les fuseaux horaires, avec des experts occasionnels, non salariés permanents au cœur des projets critiques des entreprises.
Ceci est différent du conseil, du travail indépendant ou de l’emploi temporaire.
Ce nouveau mode de collaboration repose sur le fait que les entreprises reconnaissent que lorsqu’une personne est experte ou bien recherchée dans son domaine (quel que soit le domaine), cette personne ne veut pas seulement un emploi.
Il est facilité par les technologies on line de collaboration.
Cette video (6’30’’) Microsoft Future of Productivity réalisée en 2015 est plutôt sympa à regarder même si on se sent un peu dans le monde de OuiOui.
Ça fait rêver quand même…

Villes et pays : à vos Marques, prêt, partez !

L’Open data a pour but de donner un accès libre et ouvert aux données qu’elles que soient leur origine publique ou privée, produites notamment par une collectivité, un service public ou une entreprise, sans restriction technique, juridique ou financière.
Alors que de plus en plus de villes ouvrent leurs données, les marques et les spécialistes du marketing numérique plongent dans ces données pour déterminer quand et où nous vendre.
Combiner les données de trafic avec les données météorologiques, avec des informations tirées de notre plaque d’immatriculation, de nos déplacements, achats, comportements…
Les marques vont s’en donner à cœur joie pour nous fabriquer des pubs personnalisées micro localisées, même à l’intérieur d’un magasin, d’un rayon.
Et nos données personnelles vont être disponibles dans le monde entier.
A l’échelle d’un pays, c’est tout pareil.
Pas de problème d’échelle, que de l’algorithme et des nouveaux revenus en perspective qui attirent les appétits.
Faut s’en occuper…

Énergie Distribuée

Selon le National Geographic, le prix de l’énergie solaire a diminué de 70 % en l’espace de 7 ans.
Une baisse qui s’explique en grande partie par l’abaissement du coût des installations de  panneaux solaires photovoltaïques (50 % entre 2009 et 2014) et l’amélioration de leur rendement.
Le mouvement de déconnexion à un système de production et de distribution centralisé accélère.
Les GAFAM et d’autres grandes entreprises américaines ont commencé à se fournir auprès de réseaux de sociétés de services énergétiques distribués.
Les fournisseurs du matériel (éoliennes, technologie solaire et batterie à l’échelle du réseau) s’allient à ceux qui  combinent le service de distribution.
Vu la chute des prix des énergies alternatives, attendons-nous à ce que cette tendance s’accélère car elle ouvre la porte à de nouveaux entrants toujours plus innovants.
A suivre…

Nootropiques et Transhumanisme

Des sociétés repoussent la frontière des compléments alimentaires améliorant la cognition et étant censés n’avoir aucun effet secondaire, baptisés Nootropiques.
Le slogan de Nootrobox est : « We believe that the human is a system that can be quantified, optimized, and upgraded. HVMN designs and develops products that enhance key biometrics pertaining to cognitive, physical, and metabolic output »
« Nous croyons que l’humain est un système qui peut être quantifié, optimisé et amélioré. HVMN conçoit et développe des produits qui améliorent les critères biométriques relatifs à la production cognitive, physique et métabolique »

Les barres protéinées n’en sont qu’un premier stade assez basique somme toute et la mise à disposition de substances ou d’énergie dans des containers de plus en plus petits grâce aux nouvelles technologies semble être un vrai sujet.
La prochaine étape logique est la miniaturisation des produits améliorant le cerveau et un pas de plus vers le Transhumanisme.
Ça promet…

Copié/Collé de Gènes

Les scientifiques ont trouvé un moyen de modifier rapidement les gènes animaux et humains en utilisant une anomalie dans le système immunitaire des bactéries.
Baptisée CRISPR (ou Cas9), cette méthode permet aux scientifiques d’effectuer ces modifications en quelques jours.
Modifier une cellule cancéreuse, soigner des maladies réputées incurables, cela devient possible à courte échéance.
Mais pas seulement ! Et c’est ce qui commence inquiéter les gardiens de l’éthique.
Pourvu que ça dégénère pas…

Bon, je m’arrête là et pourtant il y a tant de sujets.
Il me suffit de me replonger dans mes bouquins de SF, de choisir un thème, n’importe lequel, de le taper dans mon moteur de recherche et …
Bingo : on vit désormais en pleine fiction.
C’est grisant mais va pas falloir lâcher le morceau…

C’est quand même Zen !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.