Notre subconscient a tous ces G à disposition pendant notre sommeil...
Notre subconscient a tous ces G à disposition pendant notre sommeil...

Notre Intelligence, Un Cristal Fluide

En matière de Transformation Digitale, il y a Divergence entre ce que le Monde de la Science Sait et ce que le Monde des Affaires Fait, c’est ainsi.
Cette transformation passe par l’humain.
Mieux comprendre notre propre mode de fonctionnement est une clé essentielle pour maîtriser cette transformation.

Raymond Cattell est un personnage controversé mais à l’origine d’une découverte importante sur le fonctionnement de notre intelligence.

En 1941, il a mis en évidence que notre intelligence n’était pas un tout unique mais un système composé de deux modes différents et complémentaires : une intelligence fluide notée Gf et une intelligence cristallisée notée Gc.
La première, indépendante de la connaissance, nous sert dans le processus d’apprentissage alors que la seconde est nourrie par la connaissance acquise.
John L. Horn dans les années 60 puis John Bissell Carroll dans les années 90 vont faire évoluer cette théorie des aptitudes cognitives sous le nom de modèle CHC (Cattell-Horn-Carroll).

Le modèle s’est enrichi et on ne parle plus d’un système fluide qui fournirait l’énergie et alimenterait un système qui cristallise, mais plutôt de deux systèmes qui interagissent de façon relativement dépendantes.

Ce qui est intéressant dans cette découverte, est que si notre intelligence fluide diminue rapidement avec l’âge, l’intelligence cristallisée ne suit pas la même courbe.
Notre capacité réelle est donc une combinaison des deux, influencée par …nous-mêmes.
Lire ou relire : Votre Intelligence Peut Grandir si Vous le Croyez

Programmer son subconscient

Ce qui se passe à notre niveau subconscient influence ce qui se passe à notre niveau conscient. (là, je ne crois pas avoir besoin de documenter 😉
Notre subconscient travaille continuellement pendant que nous sommes éveillés et pendant que nous dormons.
Notre subconscient ne se repose jamais. Il contrôle notre rythme cardiaque, notre circulation sanguine et notre digestion.
Il contrôle tous nos processus vitaux et les fonctions de notre corps et connaît les réponses à tous nos problèmes.

Par conséquent, notre objectif est de diriger notre esprit subconscient pour créer les résultats attendus, de puiser dans notre esprit subconscient pour ouvrir des connexions et trouver des solutions à nos problèmes et projets.
En d’autres termes, ce qui se passe à l’intérieur de nous, même inconsciemment, devient finalement notre réalité.

Thomas Edison recommandait :  « N’allez jamais vous coucher sans formuler une requête à votre subconscient »
James Allen auteur de L’homme est le reflet de ses pensées , résumait ainsi sa pensée : « Un homme ne peut pas choisir directement ses circonstances, mais il peut choisir ses pensées, et ainsi indirectement, mais sûrement, façonner sa situation »

Si nous sommes responsables de nos pensées, puisque nous en avons la maîtrise, pourquoi ne pas maîtriser la source et ainsi maîtriser le courant qui s’en écoule ?

Un autre effet intéressant baptisé L’effet Zeigarnik va nous faciliter la tâche.
Il « désigne la tendance à mieux se rappeler une tâche qu’on a réalisée si celle-ci a été interrompue alors qu’on cherche par ailleurs à la terminer.  Le fait de s’engager dans la réalisation d’une tâche crée une motivation d’achèvement qui resterait insatisfaite si la tâche est interrompue »
Lire ou relire :  l’Effet Ikea dans la Transformation Digitale

Une routine simple à mettre en œuvre

Dix minutes avant d’aller dormir, dix minutes après le réveil.

  • Avant d’aller se coucher, rendre quelques instants pour méditer et noter les choses que l’on essaye d’accomplir.
    Pour reprendre les mots d’Edison, « faire des requêtes ».
    Plus elles sont spécifiques, plus les réponses seront claires.
    Notre subconscient vagabondera pendant notre sommeil, il établira de nouveaux liens contextuels et temporels.
  • Le lendemain matin, juste après le réveil, décharger son cerveau en notant tout ce qui vient à l’esprit en réponse à « ces requêtes »
    Les études scientifiques montrent que le cerveau – en particulier le cortex préfrontal – est le plus actif et créatif immédiatement après notre réveil.
    Les IRM enregistrent bien un pic de créativité à ce moment là, pendant que les connexions sont les plus nombreuses.

Il semble que de nombreux champions revendiquent cette pratique d’« influencer son subconscient pendant son sommeil pour améliorer sa performance ».
Je l’avoue : je l’ai fait pendant des années comme Monsieur Jourdain, sans le savoir.

Il est facile de profiter de ce que nous apprennent les modèles CHC, Effet Zeigarnik et Effet Ikéa pour influencer chaque soir notre lendemain.
C’est une compétence facile et peu coûteuse à acquérir.
Rappelez-vous quand-même qu’il faut le faire 21 Fois pour que la Transformation opère !

Se lever le matin en ayant résolu les problèmes de la veille, c’est plutôt cool, non ?
Avec le temps, vous pouvez devenir fluide et cristalliser vos rafales créatives et intuitives.

Zen comme un cristal fluide !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.