Meetings* dans l’avion Auckland-Paris

Good Game, but too predictable 😉

Comme à chaque retour de voyage lointain, les idées se percutent et l’horizon n’est plus le même.

Et si la France du rugby avait perdu, l’histoire non plus ne serait pas la même, et comme d’habitude, ce qui m’entoure nourrit ma réflexion…

Je me rappelle ma discussion avec ces supporters anglais après le match France-Angleterre qui trouvaient cette victoire injuste compte-tenu du piètre parcours français : « la France est unpredictable comme l’avenir, elle est faite de hauts et de bas, c’est la vraie vie » les ai-je chambrés, « et vous, vous êtes predictable, c’est là votre problème ».

Puis pêle-mêle, notre ami Serge qui sort sa trompette dans l’avion, nous rappelle la joie de la victoire contre les anglais et fait de nouveau rire à éclats tout l’avion, le Figaro du lundi qui titre « réunionite » et me remet immédiatement dans le bain professionnel,…

Ce lundi 10 octobre, le Figaro titre : Retards, digressions, manque d’objectifs, participants trop nombreux… Outil clé du Management, la réunion a encore de sérieux progrès à faire pour être efficace.

28% des cadres français estiment que la moitié des réunions est inutile – étude Robert Half que nous avions déjà évoquée dans un précédent postDidier Noyé, consultant Bernard Julhiet et auteur de  Réunionite : Guide de survie, commente les aléas qui attendent le manager entre « les réunions invertébrées sans structure et peu préparées et les réunions maniaco-procédurières, faites d’affrontements feutrés ou manifestes ».

Je me dis que finalement le bon manager est celui qui trouve ses marques entre préparation et spontanéité : s’il veut entrainer ses troupes dans l’action, son cadre de référence et ses valeurs doivent être « predictable », mais il doit aussi pouvoir surprendre, s’intéresser aux personnes, être à l’écoute et s’adapter aux événements, être aussi « unpredictable »…

En utilisant un outil comme Meetings*, c’est plus de préparation et de process dans vos réunions tout en favorisant les échanges. Mais c’est surtout s’engager dans la voie d’un management moderne, confiant et transparent qui valorise le travail collectif de son équipe.
J’aime bien citer cette phrase de l’un de nos clients qui résumait pourquoi il voulait utiliser Meetings* : « nous faisons trop de réunions, qui durent trop longtemps, avec trop de gens et pas assez productives ! ».

Bref retour à l’actualité : Dimanche prochain, la France est en finale dans le match que tout le monde espérait contre la Nouvelle Zélande.
Alors, predictable et unpredictable, surtout restez Zen !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.