Incroyable plongeon vers l'autre qui amènera ensuite Leslie à se replonger dans son propre passé

L’Empathie est un Chemin

La semaine dernière, j’ai vu passer cette courte vidéo d’Alain Garnier, le CEO de Jamespot, qui nous parle avec empathie de notre corps et de nos émotions dans le numérique.
Cela ne pouvait mieux tomber.
J’avais dans ma besace depuis quelques semaines cette réflexion sur l’empathie, inspirée de l’expérience de Leslie Jamison qui a poussé le bouchon loin, vraiment très loin.
Elle mérite qu’on la fasse connaître.

Comment réussir sa Transformation Digitale dans cette société de plus en plus horizontale, si on n’en profite pas pour améliorer sa capacité à comprendre l’autre, ses problèmes, ses freins, ses peurs, ses blocages ?
Avec ce sujet, on est au cœur de la conduite du changement.

Leslie Jamison

A 30 ans en 2014, elle a écrit un essai intitulé The Empathy Exams, devenu un best seller récompensé.
Elle démarre par son expérience d’acteur médical où elle simule un patient malade devant des étudiants.

« Mon job est Medical Actor, ce qui signifie que je joue des personnes malades. Je suis payée à l’heure. Les étudiants en médecine devinent mes maladies. On m’appelle patient standardisé, ce qui signifie que j’agis en fonction des normes de mes troubles… Je parle couramment les symptômes de la pré éclampsie, de l’asthme et de l’appendicite… Ca fonctionne comme ceci : vous obtenez un script et une robe en papier. Vous obtenez 13,50 $ l’heure. Nos scripts ont entre dix et douze pages. Ils décrivent ce qui ne va pas chez nous, pas seulement ce qui fait mal, mais comment l’exprimer… Nous sommes censés déployer les réponses selon des protocoles spécifiques. Les scénarios creusent profondément nos vies fictives : l’âge de nos enfants, les maladies de nos parents, les noms des firmes d’immobilier ou de design graphique de nos maris, le poids que nous avons perdu l’année dernière, la quantité d’alcool que nous buvons chaque semaine. »

Son rôle est de bien simuler chaque cas pour permettre de recueillir et évaluer les informations que les étudiants en ont retirées.
Leslie Jamison a aussi étudié l’empathie à travers les cultures, les frontières géographiques, selon le sexe et les différents statuts socio-économiques. Elle a voyagé et s’est nourrie de ses expériences pas toujours heureuses – au Nicaragua où elle est agressée, en Bolivie parasitée par un ver -, en Virginie où elle rend visite à un détenu en prison, au fin fond du Tennessee où elle assiste à un marathon « ultra-sadique ».

Leslie Jamison se sert de toute forme de douleur physique, émotionnelle et psychologique – la sienne et celle des autres – pour explorer ce que nous faisons pour la comprendre, nous en rapprocher ou nous en éloigner.

Empathie

Le Larousse nous dit : « Faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent »

On parle d’empathie :

  • émotionnelle, quand on ressent la douleur de l’autre (« aïe, aïe, aïe, ça doit faire mal » quand on voit à la télé le genou du champion se tordre)
  • comportementale, quand on imite l’autre (« effet caméléon », typique des gens qui s’entendent bien)
  • cognitive, quand on est capable de percevoir les intentions de l’autre (les enfants, les bébés)

L’empathie est donc différente de ce qui peut en découler : la compassion, la sympathie ou la contagion émotionnelle.

On n’a plus le droit de ne pas savoir

L’empathie, c’est un outil de conduite du changement, une façon d’écouter et comprendre ceux qui appréhendent ce changement.
L’empathie n’est pas seulement une façon d’écouter les autres.
C’est aussi une façon de répondre et communiquer.
Ceux qui appréhendent le changement ont besoin de lire chez celle ou celui qui l’impulse, chez celle ou celui qui peut les aider, le contraire de leur peur, pas son écho.

L’empathie, est-elle une compétence ou un talent ? Peut-on augmenter son empathie ?

L’empathie est un chemin

Cette attitude nécessite un effort de compréhension intellectuelle d’autrui.
L’empathie exige autant d’investigation que d’imagination, l’exemple de Leslie Jamison en est une illustration édifiante.
Contrairement à la compassion, l’empathie est une pratique relationnelle qui s’enseigne et s’apprend.
On est très proche des sujets déjà abordés sur ce blog : Testez votre Intelligence émotionnelle (QE), Développer son Assertivité ou La Réussite Pour Tous.

Ma conviction est qu’une transformation digitale de l’entreprise est aussi une formidable opportunité de développement personnel.
Et sans une évolution de nos comportements individuels qui impactent fortement le collectif, elle fera flop.
Il faut en prendre la mesure.
On est entré de plein pied dans un changement de type 2 : lire ou relire Le Changement, Petits Pas à la Chinoise ou Big Bang ?

A l’heure d’internet, face à l’irruption annoncée des chatbots et des IA, l’empathie est assurément un chemin, un outil, une façon de s’améliorer, que l’on se doit de travailler, pour notre propre bien-être mais aussi pour celui des autres.

Zenpathie, par définition !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.