"Ma femme m'a dit que je devrais regarder de plus près la Réunion Digitale"
"Ma femme m'a dit que je devrais regarder de plus près la Réunion Digitale"

La Réunion Digitale Vue Par Le Lieutenant Columbo

Cette semaine, beaucoup d’hésitation pour écrire ce post, envahi par une sorte de mélancolie Lamartinienne…
« Ô temps ! suspends ton vol », ma plume aussi a bien failli le faire.
Est-ce parce que nous sommes à l’aube du grand choix de notre société, celui du repli sur soi ou d’un romantisme ouvert sur le monde ?

Merci à Serge qui m’a torturé avec cette question « finalement c’est quoi TA « Réunion Digitale » ?
Et merci à Alain qui m’a donné l’idée d’y répondre grâce à l’Inspecteur Columbo, inspirée par un hacking de ce post de François Demesmay  que je salue ici.
En pleine campagne électorale – mais pas seulement – il est de bon ton de ne pas hacker ou plagier sans le dire 😉 ou à minimum de citer ses sources.
Sinon, je ne sais pas vous, mais j’ai tendance en ce moment à éviter les réseaux sociaux tellement ça ne sent pas bon.
On est si loin de la culture française revendiquée par celles et ceux qui polluent nos réseaux !

Bref, revenons à notre sujet de la Réunion Digitale.
J’ai écrit sur notre site : « La Réunion Digitale réunit la puissance collaborative du web social, l’accessibilité du Cloud et les fonctionnalités qui transforment toute réunion en un processus efficace » et aussi que c’est à l’opposé de la « Réunionite ».

La Réunion Digitale est un PROCESS de collaboration AVANT/PENDANT/APRES.
Résumé en quatre points :

  • Préparation forte = Ordre du jour collaboratif
  • Émulation positive = Revue du Plan d’Action en commun
  • Micro réseau social = Traitement collaboratif des actions
  • Amélioration continue = On ne rejoue pas la réunion précédente (lire ou relire Plan Do Check Act & lean Meeting)

Dit à la façon de l’Inspecteur Columbo, cela pourrait donner :

L’humilité n’est pas une option

« Il vaut mieux être brillant sans cravate que chercher à cacher une insuffisance ou un manque d’assurance derrière elle »

La Réunion, ce n’est ni une tribune, ni un tribunal.
C’est une posture d’écoute et de respect pour le Manager.

Le pouvoir de LA question

« La marque de fabrique de Columbo, c’est LA question. »

La seule mauvaise question, c’est celle qu’on oublie de poser.
Animer une réunion réussie, c’est avoir épuisé un maximum de questions.
L’équipe dans son ensemble a plus de savoir que le seul manager.
La méthode des Cinq Pourquoi en est la version industrielle.

Ne rien lâcher, ne pas réduire l’objectif

Columbo est un modèle. Dans la panade, il ne lâche rien et finit toujours par résoudre ses affaires.
Échouer, c’est apprendre et progresser.
C’est une évidence pour les gars de la Silicon Valley (lire ou relire  Failcon, la réunion des « Loosers »).

Associer travailler en équipe et penser « out of the box »

« Columbo sait qu’il ira peut être plus vite seul, mais moins loin. »

Il s’aide autant de ses confrères – in the box – que de sa femme – out of the box-.
Animer une réunion réussie, c’est partager, susciter et introduire l’inattendu et la nouveauté.

Être proche du terrain

« Non seulement Columbo est sur le terrain mais il n’hésite jamais à donner de sa personne pour en explorer les moindres recoins (parfois dans des postures ridicules) pour mieux parvenir à son but … C’est le « management by walking around » ou le Gemba des adeptes du Lean.»
Lire ou relire Passer au Lean Meeting.
Pour qu’une réunion soit efficace, il faut que le travail soit aussi produit AVANT et APRES la réunion, « sur le terrain », pas seulement PENDANT qui est un moment de partage, de prise de décision collective notée et enregistrée.
C’est l’ensemble de ce process AVANT/PENDANT/APRES que nous avons baptisé Réunion Digitale.

Les faits, pas les émotions

« Columbo reste toujours très calme, même lorsqu’il est irrité par ses échecs. Il sait par contre jouer de l’irritation de son adversaire pour le faire trébucher. Plus il est en difficulté et plus il s’en remet aux faits qu’il collecte. »

En réunion, un CREDO : des faits pas des émotions, sauf si c’est choisi et voulu, parce qu’on n’est pas des robots ou des acteurs de cinéma comme Peter Falk.
Je m’explique : quand vous arrivez stressé ou affecté par un problème, dans ce cas, dites-le tout de go à votre équipe.
Car sinon votre comportement polluera inévitablement votre réunion.
Dans ce cas, c’est aussi une marque d’humilité (relire le point 1)

Économie de moyens ET Créativité

« Columbo n’a pas besoin de grand-chose. Ni arme. Ni muscle. Ni équipement particulier. Ni talents spectaculaires. Il n’utilise que les basiques du métier. Il se sert par contre abondamment de ce qui ne lui coûte rien, son intelligence. Contraint par le manque de ressources, il sait aussi se montrer très créatif »

Columbo aurait pu diriger une Startup !
En fin de réunion, n’hésitez pas à réserver un tour de table ouvert, juste avant la relecture du plan d’action ; si la confiance est là (lire ou relire La Pyramide de Maslow du Dysfonctionnement en Equipe ), vous serez surpris par les bonnes idées prêtes à être captées sur le ton du fameux « Ah, j’oubliais… »

Humour et Autodérision

« Columbo fait les choses (très) sérieusement sans se prendre au sérieux »

Un modèle pour le Manager et son équipe.

Pour conclure

Lamartine nous dit dans la dernière strophe de sa poésie Le Lac:
« Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé ! »

Columbo nous dirait :
« Ah, j’oubliais… ma femme m’a dit de relire Lamartine. Il paraît qu’en ce moment ça pourrait nous servir »

Zen, l’énigme est résolue !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.