Je préfère cette image à celle de la semaine dernière...
Je préfère cette image à celle de la semaine dernière...

La Mémoire ne Fait pas Tout, Kaizen Peut Beaucoup

A quoi sert d’ Améliorer notre Mémoire si ce n’est à améliorer notre « ici et maintenant » ?
J’avais en mémoire de vous parler du Kaizen 😉

Le mot Kaizen est la fusion des deux mots japonais « kai » et « zen » qui signifient « changement » et « meilleur ». La traduction française courante est « amélioration continue » (wikipedia)
Ce concept venu du Japon, est issu du Lean manufacturing qui vise à améliorer la productivité et la qualité dans les usines en impliquant tout le personnel.
C’est une démarche graduelle et douce qui repose sur la recherche de petites améliorations quotidiennes, moins brutale que celle plus occidentale d’innovation.

La Transformation digitale que nous vivons au quotidien semble accélérer le temps et transforme nos univers aussi bien à la maison qu’au travail.
Elle est faite de petites ou de grandes secousses qui nous font remplacer nos habitudes anciennes par de nouvelles.
Et il est dur d’acquérir de nouvelles habitudes : lire ou relire  21 Jours Pour Changer

En quoi le Kaizen peut-il s’appliquer à la vie de tous les jours ?

L’auto-amélioration n’est pas une destination

L’apprentissage tout au long de la vie, la poursuite continue, volontaire et motivée du savoir, est source d’amélioration continue.
La quête pour devenir une Meilleure Version de Nous-Mêmes ressemble souvent à des montagnes russes.
C’est dur.

Les vendeurs de recettes miracles, de secrets de productivité, des « 8 trucs et astuces pour …» foisonnent.
Mais malheureusement, Il n’y a pas de succès du jour au lendemain. La vie ne fonctionne pas ainsi.
Il nous faut cesser de viser un changement personnel radical ! C’est anxiogène.

Fixer un objectif est toujours la partie facile

Notre tentative d’être meilleur aboutit généralement à l’échec parce que des objectifs irréalistes interfèrent avec nos progrès quotidiens : nous sommes stressés par ce qui est censé nous aider à agir.
Notre performance et notre capacité à faire avancer les choses sont inextricablement liées à la performance de notre cerveau.
Un grand objectif audacieux lui paraît effrayant. Et quand notre cerveau est effrayé, il passe en mode « gel ».

Au lieu d’un objectif, concevons plutôt un système ou un processus.

L’approche Kaizen

Elle vise à améliorer chaque jour de 1% plutôt que de chercher à atteindre 100% du changement souhaité.
Cela marche dans la vie de tous les jours, il est facile de trouver des applications pour améliorer son bien-être personnel (marcher un peu plus, monter quelques étages à pied chaque jour, diminuer un peu le sel et le sucre, réduire un peu sa consommation de viande rouge, lire une ou plusieurs pages chaque jour, une heure puis une soirée sans écran, introduire la surprise de la semaine…) ou au travail (mieux séquencer ses tâches, les découper en petits livrables quotidiens, réserver un temps de lecture/écriture aux mails…)

C’est un moyen simple et pratique d’atteindre de grands objectifs.
1%, cela semble peu. Mais c’est plus facile, plus faisable et applicable à la plupart des cas.
Et ces améliorations de 1% s’accumuleront les unes aux autres.
Lorsque qu’un objectif à court terme est atteint, le prochain objectif est plus facile à atteindre.

Contrairement à l’innovation, la démarche Kaizen n’est pas couteuse, elle s’appuie sur la motivation et la constance.
C’est un état d’esprit.

C’est cet état d’esprit qui anime aussi notre atelier de co-construction du Parcours des Idées : démarrer un premier projet qui ne représentera peut-être que 1% de l’objectif, mais faisable à court terme, pour se mettre en mouvement ensemble, engranger un premier succès rapide et entrer dans une démarche d’amélioration continue.

Zen le Kaizen !

Comments:0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.