Pour booster notre créativité, c'est  le chemin qui compte !
Pour booster notre créativité, c'est le chemin qui compte !

En Panne d’Idées ? Ne Paniquez Pas !

Un peu en panne de sujet cette semaine, accaparé par un quotidien chronophage de micro tâches, la lecture de ce billet de Larry Kim sur comment améliorer sa créativité est tombée juste à point.
Il nous propose quelques idées inspirantes dans lesquelles piocher quand on n’a plus d’idées :

  1. Apprendre par la collaboration
    La curiosité mène à la créativité.
    La créativité n’est pas faite d’éclairs imprévisibles de génie.
    Le plus souvent elle est la conséquence d’un processus fait de rencontres, de culture, de confrontation d’idées, de nouveaux apprentissages.
    La société d’information, les réseaux sociaux sont un formidable environnement pour fabriquer et enrichir le terreau d’où naissent nos idées.
    Quand on est en panne d’idées, apprendre de nouvelles choses relance la magie de cerveau à produire des idées nouvelles.
  2. Faire quelque chose que l’on aime
    Le plaisir, l’amour et la créativité sont étroitement enlacés.
    Un passe-temps, comme jouer d’un instrument, courir ou collectionner des objets, peut nous aider à nous détendre, à lutter contre le stress tout en débridant notre créativité.
  3. Trouver l’inspiration dans d’autres domaines que le sien
    La prochaine idée ne viendra pas de la copie de ce qu’un concurrent a déjà fait.
    Alors, il nous faut chercher l’innovation dans d’autres domaines.
    Rechercher pourquoi des entreprises dominent, pourquoi on est plutôt fidèle à tel ou tel produit ou service.
    S’inspirer d’autres domaines est un excellent moyen de stimuler sa propre créativité.
  4. Lâcher prise
    Alan Cohen a écrit : « Il y a une vertu dans le travail et il y a une vertu dans le repos. Utilisez les deux et ne négligez ni l’un ni l’autre »
    Parfois, nos meilleures idées viennent quand on n’embête plus notre cerveau pour trouver la prochaine grande idée.
    Les idées peuvent arriver pendant le sommeil : une bonne nuit nous aide à être plus productif et créatif. Ou sous la douche… ou au volant, en courant, en faisant du shopping, assis dans un avion… ou tout simplement en regardant un coucher de soleil.
    Il y a une forme de magie dans le fonctionnement de votre cerveau, laissons la opérer.
  5. Marcher
    Des études montrent qu’en moyenne un individu reste assis entre 7 et 15 heures chaque jour, c’est dingue non ?
    C’est surtout terrible pour la santé et l’humeur, ce qui signifie que cela peut être terrible pour la créativité.
    J’ai déjà écrit sur ce sujet, lire ou relire Après les réunions debout, les réunions en marchant
    Des chercheurs de Stanford ont démontré que la marche améliore la pensée créatrice.
    Les PDG de Priceline Group Darren Huston, de Facebook Mark Zuckerberg, de Western Union Hikmet Ersek, le cofondateur de Twitter Jack Dorsey, de LinkedIn Jeff Weiner et d’autres chefs d’entreprise et entrepreneurs pratiquent régulièrement les réunions en marchant.
    Certes, marcher pendant le travail ne résoudra pas tout mais c’est un pas dans la bonne direction.
    Et cela pourrait marcher pour nous, aussi 😉
  6. Choisir un environnement propice à la créativité
    Un manque d’idées ou être incapable de résoudre un problème peut se révéler extrêmement frustrant.
    Sauf si on apprécie le silence complet, la musique peut changer notre humeur et aider notre créativité, apporter le coup de pouce qui va bien.
    Steve Jobs en a été un adepte, il a utilisé la musique pour changer son humeur et rester créatif.
    Ce n’est pas le plus mauvais exemple à suivre !
  7. Utiliser la technique de six chapeaux
    La méthode des 6 chapeaux est une méthode de management personnel ou de groupe, développée par Edward de Bono.
    Elle permet de traiter les problèmes en évitant la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles.
    A chaque « chapeau » d’une couleur particulière, on assigne un rôle.
    L’idée ici est que parfois, il suffit de changer de perspective pour découvrir tout autre chose.
  8. Se tourner vers les autres
    Parfois, on a le visage scotché à la vitre du problème, le nez écrasé, trop près pour trouver une solution créative tout seul.
    Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse.
    Demander de l’aide et des conseils à des amis, des pairs et des personnes de confiance peut s’avérer très productif.
    Chaque personne est un réservoir unique de compétences, d’expériences et de connaissances.
    Une perspective extérieure fraîche  peut être juste ce dont on a besoin.
    Même si on n’utilise pas leurs conseils, cela peut stimuler notre pensée créative.
  9. Noter et approfondir les idées folles
    Quelle est l’idée la plus inutile que l’on puisse imaginer?
    Le vrai défi à la créativité, c’est de noter les caractéristiques de cette idée folle.
    Dresser la liste des pires idées que l’on puisse imaginer est une voie vers l’innovation.
    Peut-être qu’en disséquant ces idées folles, une étincelle surgira et allumera le feu d’une excellente idée.

Une bonne panne est aussi une opportunité de relance.
S’échapper du quotidien, renverser la table, préparer l’avenir…

Zen la panne d’idée !

Comments:1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.