Les règles de la Wikinomie : être ouvert, interagir entre pairs, partager et agir mondialement

Meetings en Wikinomie

Depuis sa naissance MyMeetings s’inscrit dans la production collaborative.
En 2012, j’écrivais pour la première fois : La réunion est un sport collectif trop souvent pratiqué comme un sport individuel.
Comme souvent, les innovations puisent leurs racines dans des réflexions et des écrits plus anciens. La nôtre n’échappe pas à la règle.
Connaissez vous la Wikinomie ou « l’économie de la collaboration entre groupes humains » ?
Le livre de référence, paru il y a tout juste 10 ans, a été écrit par Don Tapscott  et Anthony D. Williams « Wikinomics: How Mass Collaboration Changes Everything ».
Le même Don Tapscott avait développé le concept initial dans un premier livre paru en 1996, soit il y a 20 ans.
Il y décrivait les bouleversements à venir d’un système économique reposant sur une collaboration intensive et une fusion entre production et consommation, à l’instar des Wiki.

Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir

Best Of : La Réunion Pomodoro pour ne plus être dans le rouge

C’est la reprise et le dernier Best Of de l’été.
Ce sujet très sérieux a pour objectif de vous aider à reprendre tout en douceur pour ne plus vous mettre dans le rouge.

Pour les meilleurs d’entre nous – dont vous êtes sans aucun doute – notre tendance naturelle est de vouloir toujours améliorer notre production.
Alors on grignote toujours et encore sur les temps de pause, on allonge la journée de travail, on gratte de tout côté.
Pour les machines, c’est simple : on améliore leur vitesse et elles deviennent plus performantes chaque jour.
Mais pour nous ? C’est sans doute contre-intuitif, mais toutes les études montrent que cette stratégie est contre productive.
Il y a une solution toute simple pour améliorer votre productivité et votre concentration, éviter le burnout, confirmée par de nombreux travaux de recherche : FAITES DES PAUSES !

Très mauvaise idée de lire du Hawking avant de dormir...

Best Of : Vos Réunions sont Quantiques

C’est le temps du Best Of de l’été, avec une sélection de posts à lire ou relire.

Rien de tel pour ouvrir le bal de l’été que ce sujet intriguant et inspirant : « on pense tous quantique, une révolution pour les neurosciences » ont écrit  Mathilde Fontez et Hervé Poirier dans un article de Sciences & Vies.
De récentes expériences prouvent que quand nous pensons, hésitons, raisonnons, décidons, nous n’appliquons pas une logique classique mais une logique quantique.
Nos états d’esprits, comme ceux des atomes, « répondent à une logique biscornue, où les choses ne sont plus parfaitement définies mais intriquées, ubiques, oscillantes et superposées ».
C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, quatre phénomènes différencient la logique quantique de la logique classique :

C'est où la Réunion ? Ya que des humains, on ferait mieux d'y aller !

Sujet du Bac : Se Réunir Moins est-ce Mieux ?

Après notre  dernier post sur le Lean Meeting et le gaspillage, ce sujet du bac de philo 2016 tombe à pic : « Travailler moins est-ce vivre mieux ? »
Comme par le passé, je me propose de hacker ce sujet pour le transformer en : «  Se réunir moins est-ce mieux ? »

Dans cette question élémentaire, on trouve une opposition souvent réductrice entre quantité et qualité.
D’autre part, dans l’idée de se réunir, il y est aussi question de lien social, de production collective, de plaisir collaboratif.

Avec Pomodoro, les pauses nous feront rougir...de plaisir

La Réunion Pomodoro pour ne plus être dans le rouge

C’est le money time avant les vacances d’été. Et oui, faut bosser dur.
De toute façon, pour les meilleurs d’entre nous – dont vous êtes sans aucun doute – notre tendance naturelle est de vouloir toujours améliorer notre production.
Alors on grignote toujours et encore sur les temps de pause, on allonge la journée de travail, on gratte de tout côté.
Pour les machines, c’est simple : on améliore leur vitesse et elles deviennent plus performantes chaque jour.
Mais pour nous ? C’est sans doute contre-intuitif, mais toutes les études montrent que cette stratégie est contre productive.
Il y a une solution toute simple pour améliorer votre productivité et votre concentration, éviter le burnout, confirmée par de nombreux travaux de recherche : FAITES DES PAUSES !

Hamster connecté, ça fait pas envie

Coeur (de cible) brisé, il rompt avec Slack

J’ai été fasciné à la lecture de ce billet publié sur medium par Samuel Hulick, jeune designer d’interface américain, autant par son témoignage que par les réactions qu’il a suscitées sur le fait qu’il abandonnait Slack après l’avoir tant adoré.
Lancé en février 2014, Slack est l’outil de collaboration de la génération Facebook et Twitter qui propose une nouvelle manière de travailler en groupe… en temps réel.
Fin 2015, Slack a dépassé 1,5 millions d’utilisateurs – du jamais vu pour une application professionnelle – et bien sûr appartient au monde des licornes valorisées en milliards de dollars.
Alors pourquoi Samuel, cœur de cible et cœur déchiré, veut-il rompre avec Slack ?

Reproduire l'ambiance voiture de clown dans la salle de réunion ou de visio.

Comment saboter une réunion ? Voiture de clown et autre procédé

Les publications sur les réunions continuent de foisonner, venant de tous les continents et de toutes les générations.
Gregory Ciotti en est la parfaite illustration : jeune américain travaillant dans la startup  helpscout, un service internet de helpdesk ( knowledge management).
Le mois dernier, il a publié sur leur blog cet intéressant article « How to Sabotage Any Meeting ?».
Histoire de pimenter le billet de cette semaine, vous verrez que nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec ses recommandations.
Il lance le sujet ainsi :
« C’est un triste exercice de comptabiliser les heures de travail perdues dans les réunions, car au cours de notre carrière, il y a malheureusement plus de mauvaises que de bonnes réunions… Avec l’expérience, j’ai appris à repérer les signes avant-coureurs des réunions ratées…».

Voici donc une liste des bonnes intentions qui risquent de faire dérailler votre prochaine réunion :

Plus de trous dans la raquette !

MyMeetings, pour le système réunion de Systematic (Pôle de compétitivité IDF)

Bonjour François, peux-tu nous présenter le pôle Systematic ? Systematic Paris-Region, pôle de compétitivité mondial, s’inscrit dans une démarche d’Open Innovation. Le pôle compte aujourd’hui plus de 800 membres : grandes entreprises, PME innovantes, monde universitaire et collectivités. Systematic connecte les…

Dans cette jolie image, le multitâche brûle le glucose oxygéné alors que c'est le carburant dont on a besoin pour faire la tâche, c'est moche !

Le multitâche tue votre cerveau et engendre le chaos réunion

Chaque jour, je lutte pour repasser en mode monotâche les flux sans fin qui tentent de me distraire et m’incitent à travailler en multitâche.
Il y a quelques années, je me souviens avoir fait un stage pour récupérer des points de permis de conduire.
Son animateur avait commencé par nous expliquer que notre cerveau préhistorique n’était pas adapté à la multiplicité et à la vitesse des informations que notre cerveau doit absorber lors de la conduite, ce qui expliquait bon nombre d’accidents de la route.

Comme sur la route, certains d’entre nous pensent être des « maitres en multitâche » et que développer cette capacité est un avantage compétitif.
Daniel J Levitin, un neuroscientifique, dans son livre The organized Mind confirme que  nos cerveaux ne sont pas bien câblés pour exécuter plusieurs tâches à la fois… Quand les gens pensent qu’ils sont multitâches, ils ne font le plus souvent que passer d’une tâche à l’autre très rapidement. Et chaque fois qu’ils le font, il y a un coût cognitif.

Bref, la technologie nous rendrait moins efficace, moi qui pensais le contraire !

1 2 3 9